-Chine-Excuses d'un lessivier après une publicité jugée raciste

le
0
    PEKIN, 30 mai (Reuters) - Un fabricant chinois de détergents 
a présenté ses excuses après le tollé suscité par une publicité 
pour une de ses marques de lessive, jugée raciste. 
     Dans la publicité pour la lessive Qiaobi, un homme noir 
pousse un sifflement admiratif devant une Chinoise attirante, 
qui lui fait signe d'approcher. Elle met ensuite un paquet de 
poudre lavante dans la bouche de l'homme et le fait glisser tête 
la première dans la machine à laver. Quelques instants plus 
tard, la femme ouvre le capot. Il sort de la machine un homme 
asiatique à la peau claire. La femme sourit. 
    Selon les médias d'Etat, cette publicité est parue une 
première fois en avril, mais elle a été largement diffusée après 
avoir été diffusée sur YouTube la semaine dernière, où elle a 
été vue des millions de fois en quelques jours. Elle a été 
qualifiée de raciste par un certain nombre d'internautes en 
Chine et dans le monde. 
    "Nous présentons nos sincères excuses et espérons 
sincèrement que les nombreux utilisateurs d'internet et les 
médias n'attacheront pas trop d'importance à cela", a déclaré la 
société dans un communiqué publié ce week-end. 
    Aucun commentaire n'a pu être obtenu lundi de la société qui 
possède la marque Qiaobi, Shanghai Leishang Cosmetics. 
 
 (Megha Rajagopalan et Michael Martina; Danielle Rouquié pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant