Chine-Ex-haut responsable de l'armée poursuivi pour corruption

le
0

(Actualisé avec précisions) PEKIN, 30 juillet (Reuters) - Un ancien haut responsable de l'armée chinoise, Guo Boxiong, a été exclu des rangs du Parti communiste pour avoir accepté des pots-de-vin et sera poursuivi en justice pour corruption, rapporte jeudi l'agence de presse Chine nouvelle. Agé de 73 ans, Guo Boxiong fut vice-président de la puissante Commission militaire centrale avant d'en démissionner en 2012. Un autre ancien vice-président de la commission, Xu Caihou, a été placé sous enquête l'année dernière, également pour corruption. Xu Caihou, qui selon le gouvernement avait avoué en octobre dernier avoir accepté d'"importants" pots-de-vin en échange d'avancements de carrière, est décédé en mars d'un cancer. Guo Boxiong, quant à lui, a été placé sous enquête en avril dernier, mais des sources avaient alors dit à Reuters qu'il pourrait ne pas être poursuivi en justice étant donné qu'il souffrait lui aussi d'un cancer. Une enquête a également été ouverte sur son fils, le général Guo Zhenggang, au début du mois de mars. (Ben Blanchard; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant