Chine et Taïwan échangent des espions prisonniers, dit Taipeh

le
0
 (actualisé avec Chine) 
    TAIPEH, 30 novembre (Reuters) - Taïwan et la Chine ont 
échangé des espions prisonniers en geste de bonne volonté après 
la rencontre historique entre leurs dirigeants respectifs début 
novembre, ont annoncé lundi les autorités taïwanaises. 
    La Chine a libéré les colonels Zhu Gongxun et Xu Changguo, 
deux officiers du renseignement militaire taïwanais détenu 
pendant plus de neuf ans, tandis que Taïwan a accordé une 
libération anticipée à l'espion chinois Li Zhihao, précise la 
présidence taïwanaise dans un communiqué. 
    A Pékin, la porte-parole du ministère chinois des Affaires 
étrangères a dit ne pas disposer d'informations sur de telles 
libérations. Le Bureau chinois des affaires taïwanaises n'a pu 
être contacté pour une réaction. 
    Les présidents chinois Xi Jinping et taïwanais Ma Ying-jeou 
se sont rencontrés le 7 novembre à Singapour, une première entre 
dirigeants des deux entités depuis la fin de la guerre civile en 
1949, marquée par la victoire des communistes et le repli des 
nationalistes dans l'ancienne Formose.  ID:nL8N13203M  
 
 (Faith Hung et Damon Lin; Bertrand Boucey et Eric Faye pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant