Chine et Japon se défient dans le ciel

le
0
Tokyo dénonce la violation de son espace aérien après le survol des îles Senkaku-Diaoyu par un avion chinois.

Envoyé spécial à Tokyo

Pour le Japon, «aussi loin que l'on puisse remonter» dans son histoire, il s'agit de la première violation de son espace aérien par la Chine. Un avion chinois a survolé ce jeudi les îles Senkaku-Diaoyu, territoires disputés entre les deux pays. Cette incursion dans une zone que Tokyo considère comme sous sa souveraineté a déclenché le décollage de 8 chasseurs F-15 japonais. Les garde-côtes nippons ont expliqué qu'un de leur patrouilleur avait repéré un avion de surveillance maritime chinois à «environ 15 km au sud de l'île d'Uotsuri» et lui avait demandé de quitter l'espace aérien japonais. L'équipage de l'avion a alors répondu: «Nous sommes dans l'espace aérien chinois».

La crise entre les deux grandes puissances asiatiques monte donc d'un cran. Depuis le mois de septembre, les passes d'armes nautiques sont...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant