Chine-Enquête sur le chef du Parti communiste à Nankin

le
0

SHANGHAI, 4 janvier (Reuters) - Les services chinois de lutte contre la corruption ont annoncé dimanche l'ouverture d'une enquête sur le chef du Parti communiste à Nankin, dans l'est du pays. Yang Weize, en poste depuis 2011, est soupçonné d'avoir "enfreint gravement la discipline et les règles du parti", précise sur son site internet la Commission centrale de discipline. Le président chinois Xi Jinping a engagé la lutte contre la corruption dès son arrivée au pouvoir il y a deux ans, estimant que le problème était si important qu'il risquait de remettre en question l'aptitude du Parti communiste à diriger le pays. Le mois dernier, l'ancien chef de la sécurité nationale, Zhou Yongkang, a été arrêté et exclu du Parti communiste pour des faits présumés de corruption et de diffusion de secrets d'Etat. (Adam Jourdan; Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant