Chine-contrôle strict des crédits au charbon et à l'acier

le
0
    PEKIN, 21 avril (Reuters) - La Chine contrôlera strictement 
les crédits disponibles pour l'adjonction de nouvelles capacités 
dans les secteurs de l'acier et du charbon, tous deux souffrant 
déjà de surcapacités, a annoncé le gouvernement jeudi. 
    L'Etat chinois augmentera également ses soutiens à 
l'exportation de charbon et d'acier en encourageant les 
entreprises à transférer des capacités à l'étranger afin 
d'alléger les surcapacités intérieures, suivant un communiqué 
commun publié par la Banque populaire de Chine (BPC) et 
plusieurs organes gouvernementaux. 
    Il est difficile de dire, à partir de ce communiqué, si 
Pékin veut encourager une augmentation des exportations d'acier 
et de charbon directement à partir de la Chine.  
    "Les mesures de la Chine pour doper l'économie provoqueront 
une vraie hausse de la demande et cela va aller à contre-sens 
d'une réduction des surcapacités", observe Jiang Feitao, 
chercheur de l'Académie chinoise des sciences sociales. 
    "Je m'interroge aussi sur la décision de transférer des 
surcapacités à l'étranger car ça ne sert à rien; ça se contente 
de se substituer aux exportations". 
    La Chine, accusée d'inonder la planète d'acier proposé à vil 
prix, avec toutes les conséquences sociales que cela peut 
entraîner, compte supprimer 100 à 150 millions de tonnes de 
capacités de production d'acier brut durant les cinq prochaines 
années, ainsi que 500 millions de tonnes de charbon.   
     
 
 (David Stanway et Ruby Lian, Wilfrid Exbrayat pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant