Chine : cinq arrestations après l'«attentat» place Tiananmen

le
0
Chine : cinq arrestations après l'«attentat» place Tiananmen
Chine : cinq arrestations après l'«attentat» place Tiananmen

La police chinoise a interpellé cinq suspects après l'«attaque terroriste» qui a fait 5 morts et 38 blessés, lundi, place Tiananmen, à Pékin. «Les arrestations ont été effectuées dix heures après les faits, qui sont désormais qualifiés d'attaque terroriste», a précisé la télévision d'Etat CCTV dans un communiqué sur ses comptes de microblog.

Lundi, un véhicule de type 4x4 a percuté des touristes et policiers, avant d'exploser devant l'entrée de la Cité interdite, sous le grand portrait de Mao Tsé-toung. Le conducteur et les deux occupants du véhicule sont morts, ainsi qu'une touriste philippine et un touriste de la province méridionale chinoise du Guangdong, selon la police. CCTV a précisé, en disant citer la police, que les trois occupants de la voiture faisaient partie d'une même famille. Trente-huit personnes ont été blessées.

VIDEO. Chine : des morts, des touristes blessés place Tiananmen

Les autorités et l'ensemble de la presse officielle chinoises refusaient jusque-là d'admettre explicitement que le c?ur de Pékin ait pu être le théâtre d'un attentat. La place Tiananmen est le centre névralgique du pouvoir en Chine. «Si le Ministère de la sécurité publique est incapable de sécuriser Tiananmen, cela montre que la Chine dans son ensemble n'est pas protégée. Cela ouvre la porte à de nouveaux actes de défis» du même type, a souligné Kam Wong, ancien responsables de la police de Hong Kong et aujourd'hui enseignant à la Xavier University, aux Etats-Unis.

«Les autorités ont perdu la face» (un universitaire de hong Kong)

«Les autorités ont perdu la face» estime Willy Lam, professeur de la Chinese University de Hong Kong. Selon lui, l'embarras pour le régime vient non seulement du fait que son arsenal de sécurité s'est montré défaillant, mais aussi que des ressortissants étrangers figurent parmi les victimes.

Le budget total chinois dévolu au maintien de l'ordre est colossal et ne ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant