Chine : Chen quitte l'ambassade américaine

le
0
En plein dialogue stratégique mené par Hillary Clinton, le dissident Chen Guangcheng serait parti de son plein gré.

À l'ambassade américaine à Pékin, Hillary Clinton arrive et Chen Guangcheng s'en va. On a assisté mercredi à un chassé-croisé entre la secrétaire d'État et le dissident chinois. L'avocat aveugle a en effet quitté la représentation diplomatique des États-Unis, où il était réfugié depuis six jours.

C'est de son «plein gré» que Chen Guangcheng a quitté l'ambassade, ont immédiatement assuré les diplomates américains. «Il n'a pas demandé l'asile aux États-Unis», a assuré l'un d'eux sous couvert d'anonymat. Il restera donc en Chine, après avoir reçu des garanties d'être «traité comme un citoyen normal». Chen est parti en voiture, avec l'ambassadeur américain Gary Locke, qui l'a accompagné à l'hôpital de Chaoyang, dans l'est de la capitale, où il doit recevoir des soins. En chemin, il a pu appeler son avocat, Li Jinsong, pour lui dire: «Je suis libre, j'ai reçu des assurances claires.» Hillary Clinton, arrivée dans la matinée dans la capitale chino

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant