Chine : bond des rachats à l'étranger en 2012

le
0
Les investissements directs étrangers chinois ont grimpé de 25 % sur un an. Les établissements financiers du pays se tournent vers l'industrie et les services. Et vers l'Europe, qui représente un tiers des fusions-acquisitions.

La Chine n'achète pas le monde, comme certains s'en alarment, mais elle continue à faire ses courses. Le ministère chinois du Commerce vient de révéler que les investissements directs à l'étranger (dans les secteurs non financiers) avaient bondi de 25 %, par rapport à l'an dernier, avec un montant total de 62,53 milliards de dollars pour les 11 premiers mois de l'année. Selon Thomson Reuters, le volume des acquisitions chinoises à l'étranger aurait même augmenté de 28 %. Une vitalité qui contraste avec le chiffre mondial des fusions-acquisitions, qui a baissé de 2,8 %.

L'augmentation chinoise est d'autant plus notable que, durant le troisième trimestre, beaucoup de transactions - notamment celles des entreprises d'État - ont été g...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant