Chine : Bo Xilai espionnait le président Hu Jintao

le
0
L'ex-homme fort de Chongqing avait mis sur écoutes ses rivaux et ses alliés au sommet du pouvoir chinois.

De notre correspondant à Pékin

Au jeu du «qui écoute qui», Bo Xilai a perdu. Il faut dire que dans ses cibles d'écoutes téléphoniques, le dirigeant chinois avait visé haut, en s'attaquant au président Hu Jintao lui-même. La rumeur courait depuis des semaines, et de nombreuses sources semblent confirmer que cet incroyable faux pas serait la cause principale de la chute de l'ancien patron du PCC de Chongqing. Le jeu était d'autant plus dangereux qu'il était lui-même sur écoutes...

L'écoute de trop aurait eu lieu en août dernier, selon le New York Times. Ce jour-là, le président chinois prend son téléphone pour discuter avec un haut responsable de la lutte anticorruption en visite à Chongqing. Des dispositifs spécialisés détectent que la conversation est enregistrée. Et que l'écoute provient des services de Bo Xilai. L'enquête montre que celui-ci a monté un système généralisé d'écoutes téléphoniques et de surveillance d'Internet, visant les mafieux

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant