Chili-Pic de pollution à Santiago, 900 usines fermées

le , mis à jour à 04:37
0

SANTIAGO, 22 juin (Reuters) - Pour la première fois depuis 1999, les autorités chiliennes ont décrété lundi l'état d'urgence environnemental pour toute la région de Santiago, où se déroule actuellement la Copa America de football, en raison d'une forte pollution. Cette mesure exceptionnelle sera en place pendant 24 heures et prolongée si nécessaire. Elle engendre la fermeture provisoire de plus de 900 usines et interdit de circulation 40% des automobiles de la métropole, au nombre de 1,7 million. Dans un communiqué, le ministère de l'Environnement explique que les conditions climatiques sont particulièrement inhabituelles, que ce mois de juin est l'un des plus secs depuis quarante ans et que les conditions de circulation de l'air sont particulièrement mauvaises dans la vallée de Santiago depuis plusieurs jours, ce qui favorise la concentration de particules. Les températures fraîches de la saison incitent en outre les habitants de la capitale chilienne à se chauffer au bois, ce qui détériore la qualité de l'air. (Anthony Esposito; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant