Chiffres du chômage: «le bug de SFR n'explique pas tout»

le
0
Selon les demandeurs d'emploi et les associations, le bug de SFR n'est pas la seule erreur à avoir faussé les chiffres du chômage.

Les explications avancées par Pole emploi pour justifier un problème de statistiques sur les chiffres du chômage du mois août ne convainquent pas. Selon l'institution, ce ne sont pas 50.000 chômeurs de moins qu'il fallait comptabiliser le mois dernier mais environ moitié moins. En cause, un bug de l'opérateur SFR qui n'aurait pas envoyé «les messages de relance (SMS et messages vocaux) aux demandeurs d'emploi lors de la campagne d'actualisation du mois d'août».

Mais les premiers concernés, les demandeurs d'emploi, s'étonnent de ces arguments. Si ces derniers reconnaissent que Pôle emploi prend aujourd'hui plus de précautions qu'auparavant avant de les radier, ils n'attendent pas les derniers rappels pour actualiser leurs droits. «Les relances, plus nombreuses qu'auparavant, de Pôle emploi pour nous alerter que nous approchon...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant