Chiffres du chômage : l'heure de vérité pour Hollande

le
23
Chiffres du chômage : l'heure de vérité pour Hollande
Chiffres du chômage : l'heure de vérité pour Hollande

Depuis quinze mois, malgré des indicateurs et les prévisions contraires de l'Insee, du Fonds monétaire international (FMI) ou encore de l'OCDE, François Hollande s'est fixé comme fil rouge d'inverser la courbe du chômage avant la fin de l'année.

Ce jeudi, le gouvernement joue gros avec la publication des chiffres des demandeurs d'emploi même si ce ne sont pas les derniers de l'année, ceux de décembre étant attendus le 27 janvier. Néanmoins, la valeur symbolique sera forte pour un Président de la République dont la popularité est au plus bas.

Le mois dernier, même si 3,27 millions de personnes étaient encore sans aucun emploi -un chiffre proche du record absolu: 3,29 millions- pour la première fois depuis avril 2011, 20 500 demandeurs d'emploi étaient sortis des listes de Pôle emploi. Des statistiques dans le même sens pour novembre permettraient au gouvernement d'affirmer que la politique mise en oeuvre avec les contrats aidés et les différentes mesures d'accompagnement, notamment le crédit compétitivité, est en passe de réussir.

Depuis le début de la semaine, plusieurs ministres ont commencé à préparer le terrain, tout en faisant preuve d'une certaine prudence. «L'inversion de la courbe du chômage, c'est une balise, un point de repère, un jalon dans une période tourmentée», avait confié Guillaume Garot, le ministre de l'Agroalimentaire.

De son côté, Michel Sapin, le ministre du travail Michel Sapin tout en faisant preuve d'un certain optimisme se laissait toutefois quelques portes de sortie. «Il y aura certainement dans les mois qui viennent des moments avec un retour», des «mois où ça repartira un peu à la hausse», a-t-il expliqué tout en affirmant que le gouvernement est «en train de gagner» la bataille du chômage «pas à pas, mois après mois».

Selon lui, l'objectif pour 2014, c'est surtout d'inscrire ce mouvement dans la durée pour convaincre l'opinion publique. «Si les chiffres sont bons ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • xenfab le jeudi 26 déc 2013 à 20:49

    Knbskin, tu produis quoi à part des posts sans substance à longueur de journée ?

  • claloda le jeudi 26 déc 2013 à 19:18

    Quand on passe son temps à taper sur les créateurs d'emplois pas étonnant que ces derniers renvoient l'ascenseur à Hollande en ne lui donnant pas raison sur l'inversion de la courbe du chômage : En définitive ce sont eux qui décident et pas Hollande !!

  • knbskin le jeudi 26 déc 2013 à 14:51

    .../... de "nouveaux emplois" dans les "services à la personne" (disons la nouvelle domesticité du XXIe siècle, en langage politiquement incorrect ...). Que fait-on désormais des illettrés inemployables, chômeurs à vie à plus de 50 % en France ? :(

  • knbskin le jeudi 26 déc 2013 à 14:49

    Ben oui, cracboui, mais à mon sens, ça s'aggrave fortement depuis une vingtaine d'années. Auparavant, on prenait n'importe quel pékin, et en une DEMI-JOURNEE, on en faisait un OS qui pouvait gagner sa vie en produisant des richesses. Aujourd'hui, le travail non qualifié disparaît, même si les gouvernants réussissent à la masquer en créant à grand renfort de subventions fiscales .../...

  • cracboui le jeudi 26 déc 2013 à 14:30

    oui Knbskin, vous avez raison, mais ça à tjr été ainsi, c'est lié à la nature humaine, la culture, l'éducation,la famille, l'intelligence de comprendre le monde, le courage, l'ambition et bien d'autres raisons et ça, aucun politique ne pourra le changer... Si ils pouvaient déja être bon au niveau de l'éducation national ce serait déja bien.

  • blacamp le jeudi 26 déc 2013 à 12:44

    Est-ce que les media pourraient arrêter de faire croire que le chomage a baissé en octobre alors que le nombre total des chomeurs a augmenté. Bien sur c'est bien que le nombre de nouveaux chomeurs baisse, mais le total augmente néanmoins! Quant aux emplois aidés, il en a été créé 85000 depuis octobre, ce qui expliquerait la baisse du chomage des jeunes, de 35000 depuis octobre. La différence fait toutefois 60000 jeunes, cherchez l'erreur.

  • M9405925 le jeudi 26 déc 2013 à 11:57

    ELYSEE HOUSE DOWN, bientôt au ciné ! Mais la BA montre clairement que ca fini mal pour l'autre gros

  • fbordach le jeudi 26 déc 2013 à 11:42

    Près de 132.700 postes sont restés non pourvus au 3e trimestre, selon une enquête menée par le Medef auprès de 40.000 entreprises du secteur privé. D'après l'"Observatoire Tendance, Emploi, Compétence", mis en place fin 2012 par le Medef, 835.291 procédures de recrutements ont été lancées au 3e trimestre, un chiffre stable par rapport au trimestre précédent!

  • fbordach le jeudi 26 déc 2013 à 11:32

    Bienvenue dans l'économie dirigée! En manipulant les chiffres et en créant des pseudos emplois avec l'argent des autres, il devrait y parvenir... Maintenant pour créer de vrais emplois, il faudrait une croissance de 1,5% et la, on en est loin et vraisemblablement pour quelques temps!

  • M2766070 le jeudi 26 déc 2013 à 11:22

    a part bricoler les chiffres impossible de dire: j ai stoppé le chomdu et on embauche, et pourtant pour inverser cette courbe, y a que comme cela !!!