Chiffre d affaires - Groupe Bonduelle - spécialiste du légume transformé

le
0

Croissance du chiffre d’affaires de 3.5 % au 1er semestre 2009/2010 et finalisation de l’accord avec Butler Capital Partners visant l’acquisition de France Champigon


Le chiffre d’affaires du 1er semestre (1er juillet – 31 décembre 2009) s’établit à 760 millions d’euros, en croissance de 3.5 % à taux de change constants. L’évolution du périmètre d’activité (acquisition en 2008/2009 de la société La Corbeille en conserve ; des activités Family Tradition et Omstead Food et déconsolidation des activités MDD apportées à Gélagri en surgelé) a favorablement impacté le chiffre d’affaires à hauteur de 3.4 %. Le chiffre d’affaires trimestriel s’affiche en croissance à taux de change et périmètre constants à + 0.4 % contre – 0.1 % au premier trimestre.

Répartition du chiffre d’affaires par zone géographique

CA consolidé(millions d’euros)

1er semestre 2009-2010

Taux de change Courant

Taux de change Constant

2e trimestre
2009-2010

Taux de change Courant

Taux de change Constant

Zone Europe

551.3

0.9%

1.9%

279.0

-0.9%

-0.2%

Hors Zone Europe

208.7

1.5%

7.8%

118.3

-3.1%

6.6%

Total

760.0

1.0%

3.5%

397.3

-1.5%

1.7%

Répartition du chiffre d’affaires par technologie

CA consolidé(millions d’euros)

1er semestre 2009-2010

Taux de change Courant

Taux de change Constant

2e trimestre
2009-2010

Taux de change Courant

Taux de change Constant

Conserve

383.8

1.7%

6.1%

211.4

- 3.4%

2.0%

Surgelé

212.7

0.0%

0.9%

109.1

0.5%

1.7%

Frais

163.5

0.8%

0.8%

76.8

0.9%

0.9%

Total

760.0

1.0%

3.5%

397.3

- 1.5%

1.7%

Activité conserve

L’activité conserve affiche au premier semestre une croissance de 6.1 % à taux de change constants et une stabilité (+ 0.1 %) retraitée des effets de périmètre. Le trimestre a été marqué par l’atténuation des effets de variation de périmètre (acquisition de La Corbeille au 1er novembre 2008). L’activité en Europe de l’Est a contribué négativement à l’évolution du chiffre d’affaires, en raison notamment des restrictions d’encours client décidées en début d’exercice et poursuivies au 2e trimestre. L’Europe de l’ouest, en croissance de 0.8 % à taux de change et périmètre constants, affiche une belle résistance dans un climat de consommation resté globalement morose.

Activité surgelé

L’activité surgelé, en croissance de 0.9 % à taux de change constants au cours du 1er semestre, montre un net redressement au 2e trimestre (+ 1.7 % contre + 0.1 % au 1er trimestre), sous l’effet d’une croissance organique à taux de change constants dynamique (+ 2.3 % contre – 2.9 % au 1er trimestre) tant en Europe de l’ouest qu’en Amérique du Nord.

Activité frais

L’activité frais affiche une croissance de 0.8 % sur le semestre, confirmant sur le 2e trimestre (+ 0.9 %) la performance affichée au 1er trimestre (+ 0.7 %)

Faits marquants du trimestre

Le Groupe Bonduelle annonce avoir finalisé les conditions de la cession par Butler Capital Partners du Groupe France Champignon. La prise de contrôle effective et l’entrée en périmètre de consolidation interviendront après agrément de l’opération par les autorités de concurrence en France et en Allemagne. Le groupe Bonduelle a annoncé en décembre 2009 le projet de construction de l’usine de salade en sachet dans le nord de l’Italie, destinée à remplacer l’usine détruite par un incendie en février 2008 et permettant d’accompagner la croissance de cette activité en Italie. La cession de l’activité de l’usine de production de fruits et de pickles en conserves de Rijkevorsel (Belgique) à la Société belge Scana Noliko annoncée en décembre 2009 a été réalisée en date du 29 janvier 2010. Enfin, le groupe poursuit ses projets d’implantation industrielle en Ukraine et au Brésil, le démarrage de ce dernier site étant confirmé pour mi 2010.

Perspectives

Malgré un climat de consommation peu dynamique en Europe de l’ouest et le ralentissement de l’activité commerciale en Europe de l’Est au premier semestre, le groupe confirme ses objectifs de croissance du chiffre d’affaires et de sa rentabilité, alimentés à la fois par des croissances externes réalisées en 2008/2009 et portant leur plein effet sur 2009/2010, de campagnes agricoles 2009 très satisfaisantes et la poursuite du plan d’économies initié durant l’exercice précédent.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant