Chiffre d'affaires du 1[er]trimestre 2012 en haussede 3,7%, à 10,2 milliards d'euros. Croissance interne: +0,9%

le
0

PARIS, May 3, 2012 /PRNewswire/ --

        
        - Prix de vente : +2,4%, avec une contribution positive de tous les Pôles,
        - Volumes de vente : -1,5% (sur une base de comparaison très élevée),
        - Croissance interne à deux chiffres aux Etats-Unis, tirée par les métiers
          liés à la construction résidentielle,
        - Confirmation de la bonne dynamique des marchés de la construction en Europe
          du Nord ; difficultés persistantes en Europe du Sud,
        - Activité solide en France,
        - Maintien d'un niveau d'activité élevé sur les marchés industriels (hors
          automobile en Europe),
        - Ralentissement de la croissance interne en Asie et pays émergents: +0,6%.
        - Confirmation des objectifs 2012.

Pierre-André de Chalendar, Président-Directeur Général de Saint-Gobain, a commenté:

" Dans un environnement économique incertain, et en dépit d'une base de comparaison très élevée, le Groupe a réalisé une croissance interne positive sur ce premier trimestre. Nous avons notamment continué à augmenter nos prix de vente, afin de compenser, globalement sur l'année, la hausse des coûts des matières premières et de l'énergie. Notre niveau d'activité est resté satisfaisant, quoique très contrasté d'une zone géographique à l'autre : le rebond de la construction résidentielle aux Etats-Unis a permis de compenser le tassement de l'activité européenne, en partie imputable à des conditions météorologiques difficiles en février, ainsi que le ralentissement asiatique. Grâce à notre positionnement stratégique sur les produits à forte valeur ajoutée pour l'habitat, nous continuons à dégager une croissance supérieure à nos marchés, et à bénéficier du renforcement des règlementations en matière d'efficacité énergétique dans l'habitat.

Pour l'ensemble de l'année 2012, nous confirmons nos objectifs d'une croissance interne modérée et bonne résistance de notre résultat d'exploitation et de notre rentabilité ".

Le Groupe Saint-Gobain a réalisé au premier trimestre 2012 un chiffre d'affaires en croissance modérée (+3,7%), à 10 162 millions d'euros, contre 9 799 millions d'euros au premier trimestre 2011.

L'effet de change représente une contribution positive de +1,0%, en raison notamment de l'appréciation, par rapport à l'euro, du dollar américain et de la livre britannique. L'effet périmètre s'élève à +1,8%, et reflète, pour moitié, l'acquisition de Build Center au 1[er] novembre 2011, et pour l'autre moitié, les acquisitions réalisées au cours des 12 derniers mois dans les métiers de l'efficacité énergétique et les pays émergents.

A structure et taux de change comparables, le chiffre d'affaires progresse donc de +0,9%. Les volumes sont en retrait de 1,5%, tandis que les prix de vente progressent de +2,4%.

De façon générale, et en dépit d'une base de comparaison particulièrement élevée (pour mémoire, le Groupe avait réalisé au premier trimestre 2011 une croissance interne de 9,6%) et d'une conjoncture économique plus incertaine, le Groupe a maintenu, au premier trimestre 2012, un niveau d'activité satisfaisant.

Ainsi, conformément au scénario économique présenté en février :

        
        - le Groupe a bénéficié, en Amérique du Nord, de la bonne tenue des
          marchés industriels et, surtout, du début de reprise de la construction
          résidentielle aux Etats-Unis, qui a permis aux Pôles PPC et Distribution Bâtiment
          d'y réaliser une croissance interne à deux chiffres ;
        
        - en revanche, et comme attendu, malgré la poursuite d'une bonne croissance
          en Amérique latine, le dynamisme des pays émergents et de l'Asie a sensiblement
          ralenti, en raison notamment du recul de nos activités en Asie ;
        
        - pour sa part, l'Europe occidentale (qui se compare à un premier trimestre
          2011 en hausse de 10,2%) est en léger retrait, reflétant notamment le recul du
          marché automobile et, dans une moindre mesure, l'impact sur le secteur de la
          construction de conditions météorologiques difficiles en février. Le niveau
          d'activité dans les autres secteurs industriels (hors automobile) reste cependant
          satisfaisant, tandis que le marché de la construction résidentielle fait preuve,
          globalement, d'une bonne résistance, en dépit de la persistance de très forts
          contrastes entre, d'une part, les pays d'Europe du Nord (Scandinavie et Allemagne) -
          qui restent vigoureux - et ceux du Sud - toujours très difficiles. La France, quant
          à elle, conserve une dynamique favorable en ce début d'année.
        
        - les activités liées à la consommation des ménages (Pôle
          Conditionnement, Verallia) sont, pour leur part, restées bien orientées sur toutes
          les zones géographiques.

Par ailleurs, dans cet environnement économique encore hésitant, et compte tenu de la poursuite de l'augmentation des coûts de l'énergie et des matières premières, les prix de vente ont continué à constituer, pour le Groupe, une très forte priorité : après avoir augmenté de 2,7% en 2011, ils sont en hausse de 2,4% sur ce premier trimestre, avec une contribution importante des Produits pour la Construction et des Matériaux Haute Performance. Seul le Vitrage voit ses prix de vente baisser, dans un contexte de recul de ses principaux marchés, et malgré la forte hausse de ses coûts d'énergie et de matières premières.

L'évolution du chiffre d'affaires par pôle et grande zone géographique se décompose de la façon suivante :

        
                                 C.A.      C.A.   Evolution Evolution  Evolution 
                               T1 2011   T1 2012      à        à           à 
                                  en        en    structure structure   structure
                                  millions  millions  réelle  comparable et change  
                               d'euros)  d'euros)   (en %)   (en %)    comparables
                                                                         (en %)
        POLES
        Matériaux Innovants (1)   2 386    2 381     -0,2%     -2,3%       -3,1%
        Vitrage                   1 359    1 290     -5,1%     -5,8%       -5,6%
        Matériaux Haute
         Performance              1 040    1 104     +6,2%     +2,4%       +0,3%

        Produits pour la                            
        Construction (1)          2 658    2 817     +6,0%     +5,1%       +3,7%                                       
        Aménagement Intérieur     1 346    1 408     +4,6%     +4,0%       +3,1%                                 
        Aménagement Extérieur     1 323    1 420     +7,3%     +6,2%       +4,3%
                                                
        Distribution Bâtiment     4 151    4 343     +4,6%     +2,2%       +1,6%
                                                  
        Conditionnement (Verallia)  852      880     +3,3%     +3,1%       +1,7%
                                      
        Ventes internes et                          
        divers                     -248     -259    ------    -------    -------
                                                       
        GROUPE                    9 799   10 162     +3,7%     +1,9%       +0,9%
                                                       
        ZONES GEOGRAPHIQUES                                                
        France                    2 910    2 896     -0,5%     -0,7%       -0,7%                                          
        Autres pays d'Europe
        occidentale               4 096    4 180     +2,0%     -0,4%       -1,5%                                                 
        Amérique du Nord          1 301    1 519    +16,7%    +14,7%      +10,1%                                                 
        Pays émergents et                           
        Asie-Pacifique            1 979    2 027     +2,4%     +0,2%       +0,6%
                                                    
        Ventes internes            -487     -460     -----     -----       -----
                                                    
        GROUPE                    9 799   10 162     +3,7%     +1,9%       +0,9%

(1) y compris les éliminations inter - activités.

Performances des Pôles (à données comparables)

A l'exception du Pôle Matériaux Innovants, affecté par le recul du Vitrage, tous les Pôles du Groupe réalisent une légère croissance interne sur le trimestre, grâce notamment à la bonne évolution de leurs prix de vente.

Le Pôle Matériaux Innovants voit son chiffre d'affaires baisser de 3,1% en raison du recul du Vitrage, les Matériaux Haute Performance restant stables.

        
        - Les ventes du Vitrage sont en baisse de 5,6%, reflétant à la fois le
          ralentissement de l'Asie et des pays émergents, le recul des marchés du solaire et
          de l'automobile européenne et le tassement de la construction en Europe occidentale.
          Dans ce contexte, et malgré la forte hausse des coûts de l'énergie et des matières
          premières, les prix de vente - en particulier ceux des produits de base (float) -
          sont en retrait par rapport au 1[er] trimestre 2011.
        
        - Les Matériaux Haute Performance (MHP) sont en très léger progrès
          (+0,3%) grâce à la nette augmentation de leurs prix de vente. Les volumes restent
          solides aux Etats-Unis, à la faveur de la bonne tenue des marchés industriels, mais
          ralentissent en Europe occidentale et en Asie et pays émergents, en particulier en
          raison du recul du marché automobile.

Le chiffre d'affaires du Pôle Produits pour la Construction (PPC) progresse de 3,7%. Cette croissance reflète notamment la bonne orientation des prix de l'ensemble des composantes du Pôle - à l'exception toutefois de la Canalisation - ainsi que le net rebond des volumes de vente aux Etats-Unis, dans un contexte de début de reprise du marché de la construction résidentielle.

        
        - L'activité Aménagement Intérieur a réalisé une croissance interne
          modérée (+3,1%) grâce, principalement, à la très bonne évolution des prix sur la
          période (+2,9%). Les volumes de vente restent en effet quasiment stables, le
          redressement constaté aux Etats-Unis ayant été compensé par le tassement de
          l'activité en Europe occidentale. L'Asie et les pays émergents, pour leur part, sont
          en très légère hausse sur le trimestre grâce, notamment, à la vigueur des
          économies d'Amérique latine.
        
        - L'activité Aménagement Extérieur affiche également une croissance
          interne modérée (+4,3%), résultant d'une évolution très contrastée de ses
          différentes composantes. En effet, alors que les Produits d'Extérieur réalisent une
          croissance à deux chiffres, à la faveur du redressement du marché de la
          construction résidentielle aux Etats-Unis, la Canalisation reste affectée à la fois
          par l'impact des mesures de restriction budgétaire en Europe et par un moindre niveau
          d'activité à la grande exportation, et continue à voir ses ventes reculer
          sensiblement. Quant aux Mortiers Industriels, ils restent tirés par l'Asie et les
          pays émergents, qui réalisent une croissance vigoureuse sur le trimestre. Les prix
          de vente restent favorablement orientés sur l'ensemble de l'Activité (hors
          Canalisation), mais ne parviennent pas à répercuter intégralement l'augmentation
          des coûts des matières premières.

En dépit d'une base de comparaison particulièrement haute (+10,8% de croissance interne au 1[er] trimestre 2011) et de conditions météorologiques défavorables en février, le Pôle Distribution Bâtiment voit ses ventes progresser de 1,6%. Cette croissance reste tirée par l'Allemagne et la Scandinavie, tandis que les pays d'Europe du Sud et de l'Est restent difficiles, de même que, dans une moindre mesure, le Royaume-Uni. La France, pour sa part, a conservé un niveau d'activité correct. Quant aux Etats-Unis, après cinq années consécutives de baisse, ils repartent sensiblement à la hausse, et réalisent une croissance interne à deux chiffres sur le trimestre. Les prix de vente sont bien orientés sur l'ensemble du Pôle, en ligne avec la moyenne du Groupe.

Le Pôle Conditionnement (Verallia) réalise une croissance interne de 1,7% sur le trimestre grâce, notamment, à l'évolution favorable de ses prix de vente (+2,2%). Cette croissance interne est tirée par l'Amérique du Nord (+4,3%), tandis que l'Europe reste stable, la vigueur des volumes de vente en France et en Allemagne compensant le recul des autres pays européens. L'Amérique latine, pour sa part, voit ses ventes baisser légèrement à données comparables (-1,0%), en raison notamment d'une base de comparaison élevée.

Analyse par grande zone géographique (à données comparables)

L'analyse par zone géographique fait ressortir un net contraste entre l'Europe occidentale - qui recule légèrement -, et l'Amérique du Nord - qui réalise une croissance à deux chiffres sur le trimestre. L'Asie et les pays émergents, pour leur part, voient leur activité se stabiliser au niveau élevé du premier trimestre 2011.

- La France et les autres pays d'Europe occidentale sont en léger retrait (de -0,7% et -1,5%, respectivement), affectés notamment par une base de comparaison très élevée et par des conditions météorologiques difficiles en février. La bonne tenue des ventes des Pôles Distribution Bâtiment et Conditionnement (Verallia), ainsi que de l'Isolation, n'a pas permis de compenser totalement le fort recul de la Canalisation et, dans une moindre mesure, du Vitrage. Par pays, la Scandinavie reste très dynamique, notamment tirée par la Norvège, tandis que l'Europe du Sud reste déprimée. L'Allemagne, la France et le Royaume-Uni connaissent des performances solides, affectées cependant sur le trimestre par les conditions météorologiques difficiles du mois de février.

        
        - L'Amérique du Nord réalise une croissance interne de 10,1%, grâce
          notamment à la nette reprise des volumes de vente dans les activités liées à la
          construction (Pôles PPC et Distribution Bâtiment). De plus, dans un contexte de
          bonne tenue des marchés industriels et de la consommation des ménages, tous les
          métiers du Groupe ont bénéficié d'une évolution favorable de leurs prix de vente.
        
        - L'Asie et les pays émergents réalisent une très faible croissance
          (+0,6%), le recul de nos activités en Asie (et notamment de la Chine et de la Corée
          du Sud) étant compensé par la poursuite du dynamisme de l'Amérique latine et la
          légère croissance de l'Europe de l'Est.

Point sur les litiges liés à l'amiante aux Etats-Unis

Le nombre de nouveaux litiges mettant en cause CertainTeed au cours du 1[er] trimestre 2012 est de 1 000 environ, soit autant qu'au premier trimestre 2011. Après prise en compte des plaintes ayant fait l'objet de transactions au cours de la même période (environ 2 000 plaintes, contre 3 000 au 1[er] trimestre 2011), le stock de litiges en cours continue à baisser et ressort, au 31 mars 2012, à 51 000 contre 52 000 au 31 décembre 2011.

Perspectives et objectifs 2012

Après un premier trimestre globalement satisfaisant en dépit d'une base de comparaison élevée et de conditions météorologiques difficiles en Europe en février, le Groupe anticipe, pour les prochains trimestres, la poursuite des tendances de fond présentées en février. Ainsi :

        
        - en Asie et dans les pays émergents, la croissance devrait rester
          modérée au second trimestre, avant de repartir plus vigoureusement en seconde partie
          d'année,
        
        - en Amérique du Nord, les marchés industriels devraient conserver une
          dynamique favorable, tandis que les marchés de la construction devraient confirmer
          leur redressement progressif,
        
        - en Europe occidentale, le marché de l'automobile devrait rester
          difficile, tandis que les autres marchés industriels devraient conserver un bon
          niveau d'activité. Les marchés de la construction résidentielle, pour leur part,
          devraient, globalement continuer à faire preuve d'une bonne résistance, notamment au
          second trimestre, avec néanmoins la persistance de fortes disparités d'un pays à
          l'autre : nouveaux progrès en Allemagne et en Scandinavie, maintien d'un bon niveau
          d'activité en France, mais poursuite d'une situation difficile en Europe du Sud et,
          dans une moindre mesure, au Royaume-Uni,
        
        - enfin, les marchés de la consommation des ménages devraient rester bien
          orientés dans toutes les zones géographiques.

Dans ce contexte, en l'absence d'aggravation de la crise économique et financière, le Groupe devrait maintenir un niveau d'activité globalement satisfaisant, d'autant plus que la base de comparaison des prochains trimestres sera plus favorable.

En conséquence, le Groupe confirme ses objectifs pour l'ensemble de l'année 2012 :

- une croissance interne modérée, essentiellement tirée par les prix de vente,

- une bonne résistance de son résultat d'exploitation et de sa rentabilité,

- un autofinancement libre élevé, et la stabilisation des investissements industriels au niveau de 2011 (environ 2 milliards d'euros),

- le maintien d'une structure financière solide.

Prochaine publication de résultats :

Résultats du premier semestre 2012 : 26 juillet 2012, après bourse.

        
        Contacts analystes, investisseurs

        Florence TRIOU-TEIXEIRA +33-1-47-62-45-19
        Vivien DARDEL +33-1-47-62-44-29
        Alexandra BAUBIGEAT +33-1-47-62-30-93

        Contacts presse
        Sophie CHEVALLON +33-1-47-62-30-48
        Susanne TRABITZSCH +33-1-47-62-43-25

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant