Chiens et chats sur le divan

le
0
Nos chers compagnons peuvent eux aussi profiter des bienfaits d'une «psychothérapie» comportementale.

Près de 10% des chiens souffrent actuellement de troubles mentaux. Comme nous. Et 50% d'entre eux y seront sujets au moins une fois pendant une courte période de leur existence. Comme nous. Anxiété, dépression, phobies -des termes qui recouvrent la même réalité que pour les humains- peuvent les atteindre un jour et gâcher leur vie comme celle de leur entourage. «Seule la schizophrénie est extrêmement rare chez les animaux, ajoute Joël Dehasse, vétérinaire spécialiste du comportement du chat et du chien à Bruxelles et auteur de Mon animal a-t-il besoin d'un psy? (Éditions Odile Jacob). Et la psychopathie n'existe pas chez eux.»

Par contre, les sociopathies sont courantes, entendez les troubles du comportement soit avec leurs propriétaires, soit avec leurs pairs. Prenez Mouse, superbe berger d'Anatolie de plus de 60 kg. En grandissant, Mouse est devenu de plus en plus agressif avec les petits chiens mâles qu'il croise dans ses promenades en ville. Peu à peu, les ag

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant