Chiens et chats sous surveillance avec des objets connectés

le
0
Chiens et chats sous surveillance avec des objets connectés
Chiens et chats sous surveillance avec des objets connectés

(AFP) - Gandhi est un adorable labrador noir mais il est fugueur ! Sa maîtresse Alienor a trouvé la solution : un collier GPS pour le pister via une application mobile dès qu'il s'échappe de la maison ou en promenade.Le collier GPS permet de localiser son animal à distance et de voir les parcours qu'il a effectués.

"J'ai acheté ce collier GPS, il y a trois mois car j'ai récupéré plusieurs fois Gandhi à la gendarmerie. Il a même manqué de se faire écraser sur la voie ferrée", raconte Alienor Rolland qui vit à la Celle-Saint-Cloud (Yvelines) à l'orée d'un bois.

"Quand il se sauve, la balise m'alerte par un sms sur mon portable. La boussole m'indique sa position et je n'ai plus qu'à aller le chercher", explique la jeune femme pour qui "les promenades sont désormais plus sereines !".

Cet été sur son lieu de vacances, elle définira une zone de sécurité pour son chien, comme à la maison. 

Certains colliers, comme MyCompanion, permettent aussi de contrôler l'activité physique du chien : distance parcourue et calories brûlées, grâce à des graphiques sur une application mobile.

Sur son site animalier Wamiz Adrien Ducousset met en ligne une dizaine de fabricants d'objets connectés de ce type pour chiens et chats à dispositions des internautes.

"Aujourd'hui, sur le marché français, il n'y a que deux produits, le GPS et la caméra de surveillance mais des nouveautés sur ce créneau devraient arriver dans les mois ou années à venir", estime-t-il car "l'homme est très attaché à sa bête, il veille à son bien-être et a du mal à rester éloigné de lui".

Les caméras à domicile sont connectées par wifi. On peut voir ce que fait le chien ou le chat en notre absence et certains modèles permettent même de parler à sa bête à distance. 

- "le Big Brother des animaux" -

Alice Armand a installé dans son appartement parisien une caméra D-Link pour surveiller Banshee, sa ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant