Chez Lucette, même le café de François Hollande venait de la mairie

le
2
« Tout était minuté, c?est dommage. Il a regardé sa montre une fois pendant notre discussion », a regretté Lucette.
« Tout était minuté, c?est dommage. Il a regardé sa montre une fois pendant notre discussion », a regretté Lucette.

On se serait cru dans une vieille chanson de Michel Delpech, jeudi 29 octobre, en Lorraine : « c'était bien chez Lucette ». Une visite à Vandoeuvre-lès-Nancy (Meurthe-et-Moselle), Une image de dialogue direct avec une française, une infirmière retraitée de 69 ans, sans broncas, sans manifestants. Un polaroid défraichi que l'on aurait pu croire tout droit sorti des années VGE, tant l'idée de s'inviter « chez l'habitant » est moderne. Bien sûr, le cliché était immédiatement partagée sur Twitter par Gaspard Gantzer, le « spin doctor » élyséen. Mais voilà, tout était en toc, parfaitement préparé, bordé dans les moindres détails pour obtenir une image d'Epinal électorale.

  

« Des gens de l'Elysée »

"Merci de m'avoir reçu. Ici, on est presque mieux qu'à l'Elysée, je peux vous le dire" François Hollande pouvait bien déclarer cela, après avoir joué l'étonné, à la perfection, la visite à l'impromptu, assis à table devant un mur de photos et de caméras, dans le petit appartement de Lucette Brochet. Mais voilà : même si l'Elysée dément, la visite était en fait préparée dans le moindre détail. L'idée de la visite chez elle ? Elle émanait de la mairie. Le ménage ? Fait par la mairie ? Les chaises ? Elles venaient aussi de la mairie car il n'y en avait pas assez, a confié Lucette en toute sincérité à une journaliste de BFM TV, dimanche 1er novembre. Le café ? Apporté dans des...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bernm le lundi 2 nov 2015 à 10:02

    A l'heure d'internet, ce type de communication genre grand papa, ca ne marche plus.

  • frk987 le lundi 2 nov 2015 à 09:55

    Plus lamentable, cette affaire est sans pareille, un mauvais scénario de film catégorie B. Ils ont vraiment un problème les conseillers en communication du Président.