Chez les Verts, le feuilleton de la primaire continue

le
0
Le vote de désignation de leur candidat pour 2012 pourrait être étendu au monde associatif.

On commence à y voir un peu plus clair - ou presque ! - au pays des écolos. Lundi, dans un courriel adressé aux adhérents de la Fondation portant son nom, Nicolas Hulot indique qu'il se donne «jusqu'au mois d'avril» pour évaluer comment il pourrait être «le plus utile» en 2012. Ça tombe bien : après un invraisemblable micmac, dont les écolos ont le secret, la commission de conciliation du rassemblement Europe Écologie-Les Verts (EELV) a justement décidé vendredi de revoter le 2 avril sur son calendrier et les modalités de la primaire verte pour la présidentielle.

Les uns prônent une désignation de leur candidat avant l'été, les autres à l'automne. Mais la vraie question que les cadres d'EELV devront trancher porte sur l'organisation même de cette primaire. Faut-il l'ouvrir aux ONG environnementales, comme le voudrait Daniel ­Cohn-Bendit ? Voire aux partis «amis» comme Cap 21 de Corinne Lepage ? Ou, au contraire, la limiter aux seuls adhérents ?

Proc

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant