Chez les profs, tous les moyens sont bons pour intéresser les élèves

le , mis à jour à 08:13
0
Chez les profs, tous les moyens sont bons pour intéresser les élèves
Chez les profs, tous les moyens sont bons pour intéresser les élèves

Le short volé de Zlatan en SVT

Dans un exercice de génétique niveau 3e, Julien Cabioch, prof de SVT (sciences de la vie et de la Terre) dans un établissement privé à Saint-Grégoire (Ille-et-Vilaine), a imaginé le vol du short de Zlatan Ibrahimovic dans les vestiaires du Parc des Princes à quelques minutes du coup d'envoi d'un PSG - OM. A partir, notamment, des analyses ADN effectuées sur la salive des principaux suspects dans le camp marseillais, les élèves devaient déterminer le coupable. « L'essentiel, pour moi, est de les mettre au travail. Alors je n'hésite pas à exploiter une petite accroche dynamique qui permet d'installer une bonne humeur », décrypte l'enseignant.

 

Le rap de PNL en éco

Les rimes du phénomène musical de la rentrée ont inspiré un prof de SES (sciences économiques et sociales) de Seine-Maritime. Dans un contrôle le mois dernier destiné à sa classe de 1re, il a cité des paroles extraites de l'album des deux frères du quartier des Tarterêts, à Corbeil-Essonnes : « Avant, j'étais moche dans la tess (NDLR : la cité), maintenant je plais à Eva Mendes (une actrice américaine) ». Les élèves étaient invités à « expliquer » en quoi ces mots « permettent d'expliciter les conflits qui peuvent avoir lieu dans le processus de socialisation ». Une question qui valait trois points.

EN SAVOIR PLUS :

Le «dab» de Paul Pogba, héros de l'interro à Aubervilliers

 

 

Le décor penché d'Arthur en maths

Pour initier son auditoire de 4e et de 3e aux plaisirs de la trigonométrie, Christophe Auclair, prof de maths au collège des Champs-Plaisants à Sens (Yonne), a immortalisé sur le tableau numérique le fameux décor penché de l'émission d'Arthur « Vendredi tout est permis ». Un peu de fantaisie pour apprendre à déterminer la valeur d'un sinus et cosinus. L'un de ses confrères enseignant en 2de a, lui, eu recours au jeu vidéo Pokémon lors d'une interrogation. Il ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant