Chez Goodyear, la CGT affirme être prête à négocier avec Titan

le
0
« On va tout faire pour que cette fois-ci il y ait une issue favorable », a déclaré Mickaël Wamen, le délégué CGT du site.

Le brouillard se dissipe autour du retour de Titan dans le dossier de l'usine Goodyear d'Amiens-Nord. Maurice Taylor, le patron du fabricant américain de pneus, a confirmé une rencontre avec Arnaud Montebourg en août dernier et son intérêt pour le dossier. La balle est cependant dans le camp de la CGT.

Mercredi matin, le ministre du Redressement productif a rencontré Mickaël Wamen, le délégué CGT du site. Et ce dernier ne ferme pas la porte à une reprise des négociations avec Titan. «On va tout faire pour que cette fois-ci il y ait une issue favorable», a ainsi déclaré Mickaël Wamen, à sa sortie de Bercy. Il a néanmoins également déclaré qu'il fallait que «personne ne soit laissé sur la touche».

Or, pour l'instant, l'offre de Titan ne porte que sur 333 postes, sur les près de 1200 que compte le site. Arnaud Montebourg, qui a sa...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant