Chevron réduit ses investissements et comprime ses effectifs

le
0
CHEVRON RÉDUIT SES INVESTISSEMENTS ET SES EFFECTIFS
CHEVRON RÉDUIT SES INVESTISSEMENTS ET SES EFFECTIFS

par Ernest Scheyder

(Reuters) - Chevron a réduit d'un quart son budget d'investissement de 2016 et annoncé vendredi qu'il supprimerait 10% environ des postes de travail, équivalent à 6.000 à 7.000 licenciements, ce qui constitue l'une des réactions les plus radicales à ce jour à la chute des cours pétroliers.

Le deuxième pétrolier américain a précisé qu'il comptait investir 25 à 28 milliards de dollars l'an prochain et qu'il réduirait sans doute encore ses investissements en 2017 et en 2018, dans une fourchette de 20 à 24 milliards de dollars, laissant penser qu'il ne croit pas du tout en une remontée des cours pétroliers dans un proche avenir.

Chevron a également annoncé vendredi une chute de 64% de son bénéfice net, lequel bat toutefois le consensus, grâce aux réductions de coûts et à de solides marges de raffinage.

Le bénéfice net ressort à 2,04 milliards de dollars, soit 1,09 dollar par action, contre 5,59 milliards (2,95 dollars) un an auparavant. Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S donnait un BPA de 76 cents.

Le chiffre d'affaires a représenté 33 milliards de dollars, là encore supérieur au consensus qui le donnait à 29,76 milliards.

La production a diminué de 1% à 2,5 millions de barils d'équivalent pétrole par jour (bepj).

Les opérations en amont (prospection et production) ont subi une perte de 603 millions de dollars au troisième trimestre, contre un bénéfice de 929 millions un an auparavant.

Au contraire, celles en aval (raffinage et distribution) ont dégagé un bénéfice en hausse de 49%, le raffinage tendant à être plus rentable lorsque les prix pétroliers sont bas.

Chevron a réduit ses dépenses opérationnelles et administratives de 7% durant le trimestre mais cela n'a pas été suffisant pour compenser la chute des cours.

Le pétrolier a également dit qu'il comptait tirer cinq à 10 milliards de dollars supplémentaires des cessions d'actifs d'ici la fin 2017.

L'action gagnait 1,4% à 91,15 dollars en avant-Bourse.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant