Chevron en perte pour la première fois depuis 13 ans

le
0
 (Actualisé avec détails) 
    29 janvier (Reuters) - Chevron  CVX.N  a dit vendredi avoir 
subi sur les trois derniers mois de 2015 sa première perte 
trimestrielle depuis plus de 13 ans, la deuxième compagnie 
pétrolière américaine mesurant à son tour l'impact de la chute 
des cours du brut sur ses comptes. 
    Vers 15h20 GMT, le titre Chevron, perdait 0,60% à 85,4 
dollars, accusant la deuxième plus forte baisse -- et l'une des 
seules -- d'un Dow Jones en hausse de 1,35%. 
    L'indice S&P du secteur de l'énergie  .SPNY  est pour sa 
part en hausse de 1,32%, tiré par ce qui se profile comme la 
quatrième hausse de suite des cours du brut. 
    Cela ne les empêche pas d'être encore en repli de quelque 
70% par rapport à leur dernier pic de juin 2014, une chute qui 
fait souffrir l'ensemble du secteur pétrolier. 
    Début décembre, Chevron avait annoncé sa décision de 
diminuer de 24% son enveloppe d'investissements pour cette année 
afin de faire face à la déprime des cours. 
    Des groupes de taille plus modeste, tels que Hess  HES.N , 
Continental Resources  CLR.N  et Noble Energy  NBL.N , ont 
également annoncé cette semaine des baisses, allant de 40% à 
66%, de leurs budgets d'investissements. 
    "Nous prenons des mesures significatives pour améliorer les 
résultats et la génération de trésorerie dans cet environnement 
de prix bas", déclare John Watson, directeur général de Chevron, 
cité dans un communiqué. 
    Chevron a publié une perte nette de 588 millions de dollars, 
soit 31 cents par action, à comparer à un bénéfice net de 3,47 
milliards de dollars (1,85 dollar par action) un an plus tôt. 
    C'est la première fois depuis le troisième trimestre 2002 
que les comptes du groupe sont dans le rouge. 
    La production a augmenté de 4% à 2,67 millions de barils 
d'équivalent pétrole par jour (bepj). 
    La perte a surtout été le fait de la division amont 
(exploration & production), les seules opérations américaines de 
cette division ayant accusé une perte de 1,95 milliard. 
    Etonnamment, le bénéfice de la division aval a fortement 
baissé alors que, généralement, il augmente quand le prix de sa 
principale matière première -- le brut -- baisse. 
    Chevron met cette évolution sur le compte d'une base de 
comparaison défavorable et sur la baisse des marges dégagés sur 
des produits raffinés de spécialités. 
 
 (Ernest Scheyder; Patrick Vignal et Benoît Van Overstraeten 
pour le service français) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant