Chevron coupable de négligence dans la marée noire brésilienne

le
0

L'Agence brésilienne du pétrole (ANP) conclut, le 20 juillet, à la négligence de Chevron dans le cadre d'une fuite de pétrole intervenue sur le champ offshore de Campo do Frade en novembre 2011. Selon l'ANP, l'accident, qui avait provoqué le déversement de 3.700 barils de pétrole à 120 km au large de l'Etat de Rio de Janeiro, aurait pu être évité si Chevron avait respecté les protocoles et règles de sécurité.

Chevron conteste ces résultats de l'enquête et précise qu'elle adressera ses propres conclusions après examen détaillé du rapport de l'ANP. Selon la compagnie, la quantité de pétrole déversé ne dépasse par ailleurs pas les 2.400 barils.

L'ANP confirme que l'amende qui sera infligée à Chevron ne pourra pas, en vertu de la loi brésilienne, excéder les 50 millions de réais (20 millions d'euros). Chevron fait toujours l'objet d'une procédure intentée par un procureur fédéral en mars dernier, alors qu'une nouvelle fuite - d'un impact mineur cette fois - venait d'être constatée sur le même site. Le procureur réclamait 20 milliards de réais (8 milliards d'euros) de dommages et intérêts. Un juge doit toujours déterminer s'il y aura procès ou non, mais les conclusions de l'ANP pourraient avoir un impact sur les poursuites et les montants demandés.

Chevron, qui produisait 79.000 barils par jour à Campo do Frade avant l'incident, soit 4% de la production brésilienne, a suspendu cette activité depuis le mois de mars.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant