Chevaline : le tueur était seul et déterminé

le
0
Selon les révélations du Monde , l'homme qui abattu la famille Al-Hilli et Sylvain Mollier le 5 septembre a agi seul et dans un laps de temps très court. Les enquêteurs envisagent notamment la piste d'un désiquilibré.

Les principales étapes de la tuerie de Chevaline, qui a eu lieu le 5 septembre dernier en Haute-Savoie, ont été retracées par les enquêteurs de la gendarmerie. Leurs synthèses ont été révélées samedi par le journal le Monde, qui revient sur le meurtre des quatre personnes: trois membres d'une même famille, les al-Hilli, Anglais d'origine irakienne, et un cycliste français, Sylvain Mollier, dans des circonstances particulièrement violentes et mystérieuses.

o L'arme du crime identifiée

Selon les synthèses de la gendarmerie auxquelles Le Monde a eu accès, le tireur a utilisé une seule arme, un PO-6 de type Luger. Ce type d'arme était très courant au sein de l'armée suisse dans les années 1920 et 1930. Le...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant