Chevaline : enquête sur la piste roumaine

le
1
Le frère du père de famille anglais tué en Haute-Savoie a eu des contacts avec un interlocuteur non identifié en Roumanie. Saad et Zaid al-Hilli étaient en conflit au sujet d'un héritage.

L'enquête sur la tuerie de Chevaline, en Haute-Savoie, était au point mort depuis plusieurs mois. Une piste pourrait se dessiner. Les enquêteurs s'intéressent depuis quelques semaines aux appels téléphoniques émis au Royaume-Uni par l'entourage de la famille al-Hilli, tuée sur une route de montagne le 5 septembre dernier. Le père, Saad, son épouse Iqbal et sa belle-mère Suhaila al-Saffar avaient été exécutés en plein après-midi, pendant leurs vacances. Un cycliste de passage, Sylvain Mollier, avait lui aussi été tué.

En épluchant les relevés téléphoniques de la famille, les enquêteurs ont repéré plusieurs appels émis par le frère de Saad al-Hilli vers la Roumanie. «Une commission rogatoire a été adressée à la Roumanie il y a plusieurs mois» afin d'identifier les numér...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dotcom1 le lundi 10 juin 2013 à 16:02

    Un ingénieur nucléaire iranien tué par des Roumains? Effectivement, c'est très crédible.