Chesapeake vend encore des actifs gaziers

le
0

(Commodesk) L'américain Chesapeake a annoncé mercredi 12 septembre la vente d'actifs gaziers jugés non stratégiques aux Etats-Unis pour 6,9 milliards de dollars. En trois transactions, le groupe s'est séparé de la plupart de ses installations dans le bassin de Permian (Texas), qui assurait pourtant 6% de la production de Chesapeake, ainsi que de ses parts dans les gisements d'Haynesville, Eagle Ford (Texas), Utica (New York) et Powder River (Wyoming).

Les actifs ont été vendus à des entreprises qui opéraient déjà dans les bassins concernés, dont des filiales de Shell et Chevron. Toutes les transactions devraient être effectives d'ici à la fin de l'année.

Une partie de la somme servira à éponger les dettes de la firme, qui s'élevaient à 14 milliards de dollars le 30 juin dernier. Depuis le début de l'année, Chesapeake a cédé 11,6 milliards de dollars d'actifs gaziers, ce qui la rapproche de son objectif de vendre pour 13 à 14 milliards de dollars d'ici à fin décembre.

Comme d'autres compagnies gazières américaines, Chesapeake subit la baisse des prix du gaz aux Etats-Unis, qui nuit à la rentabilité de ses activités.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant