Cherbourg : le directeur du musée des paras devant la justice

le
1
Le musée Airborne de Sainte-Mère-Église.
Le musée Airborne de Sainte-Mère-Église.

Première ville de France libérée le 6 juin 1944, Sainte-Mère-Église (Manche) tire sa notoriété de son musée consacré à ses libérateurs, les parachutistes américains de la 102e Airborne. Un haut lieu du tourisme kaki, avec 180 000 visiteurs par an. Mardi, Patrick Bunel, 46 ans, directeur du musée de 2006 à 2011, comparaissait devant le tribunal correctionnel de Cherbourg pour une trentaine d'escroqueries, d'abus de confiance, faux et usage de faux et détournements d'objets, qu'il conteste avec la plus grande énergie.Sur la base d'un rapport d'audit et d'une longue enquête préliminaire du parquet de Cherbourg (1 000 pièces au dossier), sur fond de rivalité entre l'ancien et l'actuel président du musée, Marc Lefèvre, Patrick Bunel se voit entre autres reprocher d'avoir escamoté un Piper Cub, avion de reconnaissance de la Seconde Guerre mondiale, offert par un milliardaire américain, Robbie Wilson. Le don a-t-il été consenti au musée ou, comme l'affirme Patrick Bunel, à lui-même ? L'avion reste, selon la défense, entreposé dans un hangar de l'aéroport de Caen. Même interrogation à propos d'un half-track, engin blindé à chenilles : l'ex-directeur a-t-il remplacé celui du musée par le sien, en moins bon état ?Trafic d'objets volés Par ailleurs, chargé de l'extension du musée, Patrick Bunel a procédé à des achats massifs d'objets militaires pour près de 300 000 euros. Le prévenu indique qu'il n'avait aucune...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le mercredi 15 jan 2014 à 18:20

    Ce qu'il y a de plus évident, son CV qui ne plaide pas pour lui...bien au contraire...Magouilles, l'homme est pétri de magouilles...TOUS COUPABLES (le cercle rouge)