Cher : un maire menace de se suicider après le passage de gens du voyage

le
11
Cher : un maire menace de se suicider après le passage de gens du voyage
Cher : un maire menace de se suicider après le passage de gens du voyage

«J'irai jusqu'au bout. Je l'ai dit à la télévision. Ça ne me gêne pas. Ma famille est au courant.» Confronté à l'installation de gens du voyage sur un terrain de sa commune la semaine dernière, le maire sans étiquette de Chavannes (Cher), petite commune de 183 habitants, a menacé de se... suicider, comme l'ont rapporté le Berry républicain et Le lab d'Europe 1. Les gens du voyage sont partis dimanche et Paul Renaudat a reçu lundi le soutien des élus du canton. Mais sa menace est toujours d'actualité. Il l'a confié ce mardi au Parisien.fr.

«La prochaine caravane qui revient, je disparais»

«La prochaine caravane qui revient sur le terrain communal, je disparais. Il y en a d'autres qui se sont sacrifiés pour que la République avance. Je suis prêt à le faire», prévient-il invoquant le «contrat moral» qu'il a passé avec ses administrés qu'il doit «défendre bec et ongles».

Lorsque cinquante caravanes sont arrivées à Chavannes, la presse locale a dans un premier temps assuré que le maire avait autorisé leur installation. Paul Renaudat, qui dément formellement, essuie alors les reproches de certains de ses administrés et menace pour la première fois de se suicider.

L'homme -il rappelle l'épisode à l'envi- est traumatisé par la tenue de deux rave-party et d'un teknival dans sa commune au milieu des années 2000. Les tags (dont les auteurs n'ont pas été identifiés) découverts dimanche soir dans le cimetière communal ajoutent de l'huile sur le feu. Alors, même si le maire assure que les gens du voyage «ont payé l'eau, l'électricité, la benne à ordures et ont laissé le terrain à peu près propre» - la préfecture parle, elle, d'une «occupation qui n'était pas prévue mais qui s'est correctement passée» - il ne veut plus jamais les voir s'installer dans sa commune. Quel qu'en soit le prix.

Pas de volonté de «stigmatiser»

«J'ai rien contre eux, affirme-t-il, soulignant qu'une aire de grand ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • OSS119 le mardi 20 aout 2013 à 11:22

    Faut pas se suicider, au contraire. Il faut suicider les autres

  • eskimmo le lundi 19 aout 2013 à 11:53

    Au lieu de se suicider bêtement, il pourrait monter un commando pour détruire le camp des chances pour la France.

  • bearnhar le samedi 17 aout 2013 à 09:12

    Se suicider, il croit vraiment que sa vie vaut moins que CES emm...ents ?Faut qu'il se resaisisse le gars, un élu à d'autres moyens de mettre un gros bo-xon, que de se suicider, n'importe quoi.25% des Français sont issus de l'immigration, faudrait qu'on se pende tous ? Qu'ils commencent, moi après, peut-etre...ahurissant.Quel respect pour sa famille, ça craint !

  • mlaure13 le jeudi 8 aout 2013 à 10:56

    Et pour le mariage homo...Que fera t-il quand un couple d'homo se présentera en Mairie ???...

  • r.espic le mardi 6 aout 2013 à 22:16

    Il devrait démissionner et fuir ce pays de M.......

  • NYORKER le mardi 6 aout 2013 à 21:34

    Et comme dit Johnny , allumez le feu , allumez le feu

  • NYORKER le mardi 6 aout 2013 à 21:32

    Il reste l'essence et une allumette sur les caravanes

  • janaliz le mardi 6 aout 2013 à 20:45

    mame to be rat, en prison pour homicide involontaire (?)

  • janaliz le mardi 6 aout 2013 à 20:44

    C'est le bo'del en France mame Taubira !!!

  • LeRaleur le mardi 6 aout 2013 à 19:48

    Ça c'est sûr, cette M.... ne le mérite pas, il faut se battre jusqu'au bout.