Chèque énergie : de quoi s'agit-il ?

le
0

La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte prévoit l'instauration du chèque énergie. Attribué sur conditions de ressources, il permet d'alléger les factures.

Le chèque énergie : le principe

Mesure proposée dans le cadre de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte, défendue par Ségolène Royale, le chèque énergie est lancé en expérimentation en 2016 dans quatre départements français : l'Ardèche, l'Aveyron, les Côtes-d'Armor et le Pas-de-Calais. Ce dispositif s'adresse aux foyers en précarité énergétique. Quelque 170 000 d'entre eux ont déjà pu bénéficier de ce chèque au cours des mois précédents, permettant d'alléger leur facture d'énergie. Si le système se révèle concluant, le chèque énergie sera généralisé à la France entière au 1erjanvier 2018. Il se substituera aux tarifs sociaux de l'électricité et du gaz.

Comment en bénéficier ?

Reposant sur des conditions de ressources, le chèque énergie est destiné aux personnes modestes. Il n'est pas nécessaire de le demander : il est attribué automatiquement. À terme, 4 millions de ménages pourraient en profiter.

Quel montant ?

Le chèque énergie peut atteindre la somme de 227€ par an, pour un couple avec deux enfants. Pour une personne seule, ce montant maximal passe à 144€ par an. Ce chèque permet de payer sa facture de gaz, d'électricité, de fioul et même de couvrir une partie des dépenses liées au chauffage au bois.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant