Chelsea se contente du nul

le
0
Chelsea se contente du nul
Chelsea se contente du nul

En recevant Southampton, ce dimanche après-midi, Chelsea avait l'occasion de reléguer City à huit points en cas de victoire. Au final, les Blues se sont contentés du match nul, 1-1. C'est toujours ça.


Chelsea - So'ton
(1-1)

Diego Costa (11') pour Chelsea , D. Tadic (19') pour Southampton.


Certains lendemains fêtes sont plus difficiles que d'autres. Surtout quand la fête en question ne s'est pas vraiment déroulée comme prévu et que votre gueule de bois du lendemain n'est même pas compensée par les doux souvenirs de la veille. Décuiter en repensant à la meuf que vous convoitiez se barrer avec un autre mec, voilà peut-être un petit aperçu de l'enfer. C'est pourtant dans cet état-là que Chelsea a essayé de prendre le dessus sur Southampton, aujourd'hui, et inutile de préciser, donc, que la tâche a plutôt été ardue. Malmenés en première période, les hommes de Mourinho se sont bien ressaisis en seconde sans parvenir à prendre le dessus sur des Saints très joueurs. Une mi-temps chacun, un but chacun, au final, le match nul est assez logique. Chelsea peut toujours se consoler en regardant son avance de six points sur Manchester City. Et avec un match de retard.
Un lendemain difficile
Plus le temps de penser à la Ligue des Champions, Chelsea devait se ressaisir face à Southampton, ce dimanche après-midi, pour distancer un peu plus Manchester City dans la course au titre. Les Blues semblent d'ailleurs avoir plutôt bien digéré leur déconvenue lorsque Diego Costa, l'homme le plus détesté de France, reprend parfaitement de la tête un centre d'Ivanovic pour ouvrir le score (11e). 1-0, on se dit alors que la bête blessée est loin d'être morte. Pourtant, dans la foulée, ce sont bien les Saints qui prennent le contrôle des opérations et Courtois est obligé de s'employer pour repousser une tentative de Mané avant que Tadic ne voit sa frappe passer à quelques centimètres de la lucarne du gardien belge. Acculés, les Blues finissent par commettre l'irréparable par l'intermédiaire de Matic qui déséquilibre un Mané intenable dans la surface de réparation : penalty. Tadic ne tremble pas et remet les deux équipes à égalité (19e). Loin de s'arrêter là, les visiteurs continuent leur pressing et Courtois est de...








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant