Chelsea se casse la gueule à West Brom

le
0
Chelsea se casse la gueule à West Brom
Chelsea se casse la gueule à West Brom

Dans un match à l'enjeu nul, pour les deux équipes, WBA a réussi à créer la surprise en dominant Chelsea, 3-0.

West Bromwich 3-0 Chelsea

Buts : Berahino (9e) et (47e sp), Brunt (60e)

Il y a des gestes qui sont difficilement explicables. Tellement fous qu'ils ne peuvent être compris par le commun des mortels. Pas même par leur propre auteur, parfois. Celui de Fabregas, ce lundi soir, fait partie de cette catégorie-là. Difficile de savoir ce qui a traversé la tête de l'Espagnol quand il a décidé de dégommer Chris Brunt en pleine tête, alors que ce dernier tentait de calmer les esprits dans une embrouille entre joueurs. Peut-être voulait-il faire admirer sa délicieuse frappe de balle alliée à sa terrible précision ? Peut-être, oui, mais toujours est-il qu'il a surtout montré sa connerie. Et uniquement sa connerie. En tout cas, en réalisant ce geste fou, l'Espagnol a surement récolté le carton rouge le plus stupide de la saison. Ce qui fait toujours un titre de plus, après tout.

Le coup de folie de Fabregas


Le titre de champion assuré depuis belle lurette, les Blues sont en roue libre dans cette fin de saison. En débarquant sur la pelouse de West Brom, ce lundi soir, les Londoniens ont dont l'esprit tranquille. Un peu trop, peut-être. Car après cinq petites minutes de jeu, c'est bien McManaman qui lance les hostilités d'une belle frappe lointaine que Courtois parvient tout juste à détourner. Le match est lancé, d'autant plus que quatre minutes plus tard, Berahino ne se pose pas de question et déclenche une merveille de frappe soudaine aux vingt mètres. Courtois a beau détendre sa carcasse, il est impuissant, 1-0 pour WBA. Bien que sonnés par ce début de match, les visiteurs reprennent peu à peu les choses en main. La possession, du moins, car au niveau des occasions, il n'y a pas grand-chose à se mettre sous la dent, si ce n'est la belle reprise d'Hazard sauvée in extremis par Lescott (25e). Déjà lassé par cette rencontre, Fabregas décide de récolter le carton rouge le plus bête de l'histoire, pour pouvoir filer à la douche, pépouze (29e). Quinze minutes plus tard, ses coéquipiers le rejoignent, toujours menés et impuissants face à de solides Baggies.

Berahino voit double


Bien que ce match ne soit d'aucun intérêt pour les Blues, on se dit que Mourinho a du mettre un sacré coup de pression à la mi-temps pour motiver ses troupes. Surement. Sauf qu'après une minute de jeu dans ce…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant