Chelsea Football Club, vert le bleu roi

le
0
Chelsea Football Club, vert le bleu roi
Chelsea Football Club, vert le bleu roi

Il est porté dans les stades, sur les terrains le dimanche, dans la cour de recré, dans la rue. Le maillot de foot est le signe de ralliement de tout supporter. Et chaque maillot a son histoire. Cette semaine, place à la tunique du Chelsea Football Club.

Champions en titre de la Premier League, les Blues de Chelsea font encore parler d'eux cette saison, mais pas tout à fait pour les même raisons. Onzièmes et ayant déjà abandonné tout espoir de jouer le titre, les Londoniens ont en plus dû se séparer de José Mourinho en cours de saison. En d'autres termes, la tunique bleue roi du sud ouest de Londres vit des jours compliqués. Heureusement, le lion de son blason a encore une chance de rugir en Ligue des champions si toutefois il parvenait à mettre à terre le lynx parisien. Alors les supporters des Blues pourraient se prendre à rêver de voir à nouveau ces joueurs de bleu vêtus soulever la coupe aux grandes oreilles. Et d'ajouter une ligne dans l'histoire de ce maillot pas comme les autres.

Histoire d'un maillot


L'histoire du maillot de Chelsea est particulière en cela qu'elle est indissociable de celle du stade des Blues, Stamford Bridge. En 1904, les frères Mears, ouvriers dans le bâtiment, font l'acquisition du terrain d'athlétisme de Stamford Bridge avec l'ambition de le transformer en terrain de football. Peu de temps après, la Great Western Railway Company se manifeste pour racheter l'emplacement, mais les frères refusent l'offre et entassent assez d'argent pour construire le deuxième plus grand stade de football de l'époque (derrière le Crystal Palace). Le prix de la location est fixé à 1500 livres par saison. Un prix jugé exorbitant par le club voisin, le Fulham Football Club, qui déclina l'invitation. Car oui, Stamford Bridge se situe dans le quartier de Fulham (près de l'arrêt de métro Fulham Broadway).



Puisqu'en 1905, le stade est toujours vide, les frères Mears décident de monter leur propre club de football. Ainsi naît le Chelsea Football Club. Pourquoi ce nom ? Tout simplement parce que le nom du quartier du stade est déjà pris et que le quartier adjacent est... le district de Chelsea. Rapidement formé, le club tente de rejoindre la Southern League. Mais les refus de Tottenham et de Fulham, deux autres clubs de Londres, poussent les joueurs de Chelsea vers la deuxième division de la Football League. Chelsea est le seul club, avec Bradford City, à avoir pu intégrer la Football League sans…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant