Chelsea en promenade, Jagielka régale

le
0
Chelsea en promenade, Jagielka régale
Chelsea en promenade, Jagielka régale

Chelsea qui continue sa promenade, les deux Manchester aux forceps, et des derbys décevants, malgré un but d'extraterrestre de Phil Jagielka. Ailleurs, Southampton continue d'étonner et West Bromwich se relance. Un beau weekend de Premier League, quoi.

  • L'équipe du week-end : West Bromwich Albion Deux matchs nuls, deux défaites, le début de saison des Baggies laissait présager un calvaire aux supporters, après l'opération sauvetage réussie in extremis par Pepe Mel l'an dernier, reparti aussitôt son objectif rempli. Pourtant, le mercato d'été avait bien fait naître quelques espoirs, du côté des Hawthorns. Renforcée par les arrivées de l'ancien Sochalien Ideye Brown, du guerrier grec Georgios Samaras ou encore du placardisé Joleon Lescott, l'équipe désormais dirigée par l'ancien coach de l'Academy d'Everton, Allan Irvine, pouvait logiquement s'attendre à proposer du mieux. Et c'est désormais chose faite. Après une précieuse victoire à White Hart Lane le week-end dernier (0-1, 5e journée de PL), les Baggies ont confirmé, avec la manière, en terrassant Burnley à domicile (4-0, 6e journée de Premier League) grâce notamment à un beau doublé de la pépite locale, Saido Berahino. De quoi se rassurer avant d'enchaîner coup sur coup un déplacement à Anfield et la réception de Manchester United. Rude.

  • Joueur du week-end : Graziano Pellè Graziano Pellè, c'est un peu ce mec beau gosse qui arrive trop tard aux soirées, une fois les plus belles filles reparties. Débarqué cet été contre 8 millions de livres pour calmer des supporters au bord de la crise de nerfs suite aux départs conjugués de Pochettino, Shaw, Lambert, Lovren, Chambers et Lallana, celui qui s'était forgé une réputation de tueur en Eredivisie (50 buts en 57 matchs avec le Feyenoord !) n'a pas tardé à rassurer son nouveau public. À coup de buts, toujours. 4 buts en 6 matchs, et une influence grandissante à la pointe du système mis en place par Ronald Koeman du côté des Saints. Samedi, c'est encore lui qui offre les trois points de la victoire à son nouveau club, en inscrivant un but fou, déjà en lice pour le titre de la plus belle réalisation de l'année outre-Manche. Attention, ça pique :


  • Le but du week-end : Phil Jagielka Si l'Italien a régalé les foules, que dire de Phil Jagielka ? Dans le......

    Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

  • Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant