Chelsea Clinton, passion ballon rond

le
0
Chelsea Clinton, passion ballon rond
Chelsea Clinton, passion ballon rond

Elle a joué au soccer à l'école, soutient dès qu'elle le peut les sélections nationales US et semble bien s'y connaître en matière de tiki-taka. Elle, c'est Chelsea Clinton, l'ambitieuse fille de Bill et Hillary, symbole de la progressive implantation de ce sport dans la très conservatrice culture américaine en la matière.

Début juin 2014, la planète foot s'embrase, alors que s'apprête à débuter la Coupe du monde au Brésil. Les réseaux sociaux ne parlent plus que de ça, et Chelsea Clinton, la fille de, ne déroge pas à la règle. Sur son compte Twitter, le 7 juin, elle poste un lien avec le commentaire suivant : " Excellent article à propos de l'évolution du soccer (ou ce que la plupart des gens dans le monde appelle football) aux États-Unis ". L'article en question est l'œuvre de Matthew Futterman pour le Wall Street Journal. Il s'agit effectivement d'un très long format intitulé " Soccer, made in America " qui explique de façon très savante les différentes tactiques adoptées par les meilleures sélections du moment et comment Klinsmann cherche à trouver celle convenant le mieux à la team USA. Le genre d'articles passionnants pour un fan de foot, assommants pour qui ne l'est pas. Un tweet qui a donc permis de définitivement ranger la fille de Bill et Hillary dans la première catégorie. En même temps, il n'y avait plus tellement matière au doute. En 1993, quand elle s'installe avec papa et maman à la Maison Blanche et qu'elle se retrouve scolarisée à la prestigieuse Sidwell Friends School de Washington, les médias relaient vite l'information selon laquelle la petite se passionne pour ce qu'ils appellent là-bas le soccer. Elle rejoint l'équipe universitaire et pratique assidûment le ballon rond, en hiver essentiellement, l'été étant plus consacré à la pratique du softball.
Clinton père, un papa fan de sa fille plus que du foot
Son père Bill Clinton répondra souvent aux journalistes l'interrogeant sur le sujet que les seules fois où il s'est intéressé au soccer, c'est quand sa fille y joue, ce qu'elle ne fait plus beaucoup depuis qu'elle a quitté la Sidwell School, diplôme en poche en 1997. Elle est néanmoins restée très fan et s'est rendue en Allemagne en 2011 pour soutenir la sélection américaine féminine, en compagnie de Jill Biden, la femme du vice-président Joe Biden. Une compétition que les Américaines termineront en tant que finalistes face à des Japonaises victorieuses. Un an plus tard, elles prendront leur revanche aux JO face à ces mêmes Japonaises, une performance que ne manquera pas de saluer Chelsea Clinton sur sa page Facebook Depuis son mariage avec Marc Mezvinsky, elle se serait aussi mise au football américain, supportant notamment les Philadelphia Eagles, mais…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant