Chelsea Clinton n'exclut pas la politique

le
0
Après avoir toujours refusé une telle carrière, la fille unique de l'ancien président américain envisage de suivre les traces de ses parents. Des propos remarqués dans une Amérique qui se passionne pour les dynasties politiques.

Glisser un bulletin Chelsea Clinton dans l'urne. Un fantasme des amateurs de politique américaine qui pourrait un jour se concrétiser. Après avoir toujours refusé de faire de la politique, la fille unique de Bill et Hillary Clinton se fait moins catégorique. «Avant la campagne présidentielle de ma mère en 2008, j'aurais dit non. Maintenant, je ne sais plus», explique-t-elle dans un portrait élogieux et fouillé que lui consacre le magazine Vogue de septembre.

Chelsea Clinton rappelle que les gens lui ont posé la question toute sa vie. «Pendant la campagne de mon père pour redevenir gouverneur de l'Arkansas en 1984, on me demandait: "Veux-tu devenir gouverneur quand tu seras grande?" J'avais quatre ans», soupire-t-elle. La jeune femme ne répond pas oui explicitement et ne donne évidemment pas de date d'entrée en politique ni le genre de mandat qu'il l'intéresserait, mais elle explique que «s'engager dans la vie politique participe du fait d'être quelqu'un

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant