Chelsea brise le Crystal

le
0
Chelsea brise le Crystal
Chelsea brise le Crystal

Grace à un match maîtrisé et une belle efficacité, les Blues ont remporté leur première victoire depuis l'arrivée d'Hiddink (3-0) face à des Eagles absents. Chelsea n'a plus perdu depuis quatre rencontres et le départ de Mourinho mais reste à huit points de Crystal Palace, septième.

Crystal Palace 0-3 Chelsea

Buts : Oscar (29e), Willian (60e), Costa (66e) pour Chelsea

Un contrôle, un petit coup d'œil, un toucher de balle serein, une passe dans la course, un timing parfait, un décalage créé et une défense renversée. Voilà ce que sait faire de mieux Cesc Fàbregas. Et voir l'Espagnol ne pas réaliser ces gestes simplissimes mais si délicieux, alors même qu'ils avaient éblouis les pupilles tant de fois l'an dernier, ça commençait à inquiéter. Lorsque Hiddink, son nouvel entraîneur, ne l'a pas inscrit sur la feuille de match en début de semaine, on s'est même dit que c'en était fini de la technique de l'ancien du Barça sous le maillot bleu. Mais Fàbregas est revenu. Et en une action, en une passe quasi-décisive pour Costa, il a rappelé aux fans que son talent ne s'était pas envolé. Qu'ils pourraient même le revoir plus d'une fois en 2016. Car c'est bien le meilleur passeur de Premier League 2014-2015 qui a fait la première et importante différence dans cette rencontre entre Chelsea et Crystal Palace, à la 28e minute pour le but d'Oscar. Omniprésent au cœur du jeu, Cesc a vu son équipe l'emporter sans difficulté

Un Costa qui réfléchit

Toujours invaincu sous Hiddink, Chelsea retrouve Costa en pointe et Fàbregas au milieu pour épauler Mikel. Matić est donc sur le banc au contraire de Zouma, titulaire. En face, Palace est privé de Cabaye, suspendu. Sous un temps tout pourri et un vent d'enfer, les choses débutent mal pour les Blues. Diminué, Hazard ne reste qu'un quart d'heure sur la pelouse avant de céder sa place à Pedro. Les Eagles jouent haut et exercent un bon pressing, empêchant le milieu blues de s'affirmer. À l'image de Mikel, Chelsea se rend coupable de pas mal de fautes, mais hormis quelques frappes de loin, aucun des gardiens n'est véritablement inquiété. Jusqu'à la 29e minute : sur une petite absence de la défense, Fàbregas délivre un caviar en profondeur pour Costa. Une action qui rappelle de bons souvenirs aux supporters. Intelligemment, l'attaquant prend son temps et sert Oscar au lieu de tirer comme une brute. Une belle ouverture du score un peu inattendue au vu du match, où aucune véritable occasion n'a été…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant