Cheikh Ndoye : "Le Sénégalais aime trop le tiep !"

le
0
Cheikh Ndoye : "Le Sénégalais aime trop le tiep !"
Cheikh Ndoye : "Le Sénégalais aime trop le tiep !"

Le football regorge de belles histoires. Voici celle de Cheikh Ndoye, 30 ans, ancien menuisier devenu capitaine d'Angers et leader du Sénégal. Retour sur un parcours atypique et petite initiation à la culture sénégalaise.

Cheikh, c'est quoi être capitaine ?
Le capitaine est un meneur d'hommes. Quelqu'un qui montre la voie. Quelqu'un d'attentif, à l'écoute. Le leader d'un groupe qui essaie d'emmener tout le monde avec lui. Chacun à sa façon de vivre son capitanat. Pour moi, c'est un plus par rapport à ma personnalité. Je parle beaucoup, j'aime discuter avec les autres, rigoler, échanger avec eux. J'insiste souvent sur l'importance de la solidarité, le fait de se donner à fond. Mais je n'ai pas la pression du capitanat. Que l'on gagne ou que l'on perde, j'ai l'habitude de parler avec mes coéquipiers. Porter le brassard ne change rien à ma nature.

Qu'est-ce que tu aimes dans le football ?
J'aime le foot, c'est ma passion. Je n'aime pas perdre. J'aime gagner. Je n'aime pas perdre du tout (rires) ! Je me bats pour mon équipe, pour mes coéquipiers. J'essaie de donner le maximum de moi-même.

Youtube

Avant de lancer véritablement ta carrière, tu as été menuisier au Sénégal.
Quand j'ai fini l'école au Sénégal, je voulais faire du foot mais mon père ne voulait pas que je m'y consacre entièrement. Il me disait : "Tu ne peux pas que faire du foot. Dans le monde du foot, tu peux réussir comme échouer. On ne sait jamais. Il faut que tu choisisses un métier." J'ai choisi menuiserie mais ça se divisait en deux parties : menuisier ébéniste ou menuisier métallique. J'ai choisi menuisier ébéniste.

Quel est le meuble que tu aimais le plus fabriquer ?
Quand tu fais de la menuiserie, tu…







Lire la suite de l'article sur SoFoot.com