ChE (H) : Pour Daniel Narcisse, les Bleus " ne pouvaient pas faire mieux "

le
0
ChE (H) : Pour Daniel Narcisse, les Bleus " ne pouvaient pas faire mieux "
ChE (H) : Pour Daniel Narcisse, les Bleus " ne pouvaient pas faire mieux "

« Il fallait trouver des affinités avec cette nouvelle équipe se félicitait Guillaume Joli, l'ailier droit de l'équipe de France, sur le site des Experts. Tout n'est pas parfait, mais on sort avec le plein de points de cette phase de poules. Je crois que j'avais déjà fait un 10/10 aux penalties en Espagne. Ce soir, c'est tant mieux pour l'équipe de France. C'est surtout rare d'en avoir autant à tirer et modestement, je suis juste content d'avoir pu tous les mettre. La Croatie est une candidate aux demi-finales, donc ce sera une rencontre très difficile dimanche. Mais en tant que sportif, on aime jouer ce genre de matchs. Il faudra être le meilleur possible ce jour-là. »« Je suis très content de cette victoire et qu'on ait pu terminer cette première phase invaincus lâchait Claude Onesta, le sélectionneur de l'équipe de France. Ça a été un match compliqué, mais je crois qu'il l'a été encore plus pour les Serbes que pour nous. Ils pouvaient sortir de la poule avec 4 points et ainsi se placer en candidat pour les demi-finales. Mais en cas de défaite, ils pouvaient terminer la compétition. Je crois qu'ils avaient beaucoup de pression sur les épaules, et ça nous a permis de faire un début de match très propre, de faire l'écart tout de suite, et enfin de pouvoir gérer leur retour. On a vu une équipe de Serbie intéressante avec beaucoup de jeunes joueurs de qualité, mais je pense qu'ils ont un peu été abandonnés par leurs cadres. On va se concentrer sur la suite de la compétition car rien n'est fait et il va falloir jouer de mieux en mieux si on veut faire un résultat. »« Le début de match nous a permis d'entrée de faire la différence analysait Daniel Narcisse, l'arrière des Bleus. Encore une fois en s'appuyant sur notre défense. On a fait douter la Serbie. En attaque, il y avait des solutions et de l'efficacité au tir. On a maîtrisé ce match de bout en bout. On est dans de bonnes dispositions. On ne pouvait pas faire mieux ! Mais il nous faut garder la tête froide. De gros duels nous attendent. Il faut conserver cette concentration qui nous a permis d'en arriver-là. »« C'est encore un match énorme, même si on aurait pu s'imposer sur une marge plus importante reconnaissait Nikola Karabatic, demi-centre des Bleus. On a éteint les Serbes d'entrée de jeu. Ils n'ont pas trouvé de solutions face à notre défense. On a joué intelligemment en attaque. La première mi-temps est parfaite. Ils réagissent en début de seconde période, mais on ne s'est pas affolés du tout. L'écart s'est réduit en fin de partie mais on ne va pas faire la fine bouche : on est très heureux. »« La première bonne nouvelle, c'est qu'on ait gagné ce soir s'amusait Thierry Omeyer, gardien de l'équipe de France. Trois victoires en trois matchs, c'est ça le plus important. On a été solides, on a réalisé une très bonne entame de match avec une grosse intensité physique. On ne les a pas laissés respirer, et derrière, ça nous a permis de faire la course en tête. Ça met moins de pression et on a fait un match de 60 minutes, ce qui est très positif. C'est un championnat d'Europe, donc les matchs qui nous attendent vont être très difficiles, à commencer par la Croatie. J'ai de bonnes sensations mais la journée a été plutôt longue. À l'échauffement, tout revient assez vite même si cela fait 3 mois que je n'ai pas joué. Je suis content d'avoir pu fouler le terrain, même si ce n'était que pour 15 minutes. J'aurais aimé pouvoir aider plus l'équipe, mais l'important c'est d'avoir gagné. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant