ChE (H) : Pour Claude Onesta, " une autre partie commence "

le
0
ChE (H) : Pour Claude Onesta, " une autre partie commence "
ChE (H) : Pour Claude Onesta, " une autre partie commence "

« Ce n'est pas une surprise d'être là expliquait Claude Onesta sur le site des Experts. Mais c'est une joie. Parce qu'on venait avec l'ambition d'y être. Le fait d'avoir concrétisé cette ambition, c'est évidemment une satisfaction. Je relève une réflexion de Mats Olsson qui disait que les autres nations se demandent pourquoi elles sont venues parce qu'on devinait les quatre qui seraient en demi-finale et se demandait à quoi ont servi les matchs jusque-là (rires) ! Mais au-delà de la plaisanterie, ça n'était garanti pour personne? Cette compétition sera, quoi qu'il en soit, le début d'une nouvelle histoire, d'un nouveau groupe. Ce travail-là sera validé. Mais il est bien évident qu'il reste deux matchs et que selon le résultat, le souvenir que nous laissera cet Euro et qu'il laissera aux supporters français ne sera pas le même? L'an dernier, les Espagnols étaient les plus mobilisés pour le Mondial. D'abord parce que c'était chez eux et que, au sortir des JO de Londres, ils étaient peut-être les plus impliqués. Est-ce qu'ils sont moins bons qu'à cette époque ? L'absence de leur gardien Arpat Sterbik est un paramètre non-négligeable mais leurs deux portiers sont présents. Cela n'est pas un point faible, c'est simplement moins un point fort que ça n'a pu l'être dans le passé. Ils auraient pu être affaiblis si l'absence de leur pivot Julen Aguinagalde s'était confirmée. Avec son retour, ils ont pris une dimension supplémentaire. Pour moi, ils sont sensiblement au même niveau que l'an dernier. Les Espagnols sont habitués autant que nous à ces moments-là. À ce niveau de la compétition, l'expérience est au moins aussi conséquente des deux côtés. Je pense même que leur collectif est moins marqué par la présence de novices. Maintenant, si on compare les sept de base des deux collectifs, c'est équilibré. On n'est plus dans la continuité de ce qu'il s'est passé. On redémarre autre chose, on redistribue les cartes, c'est une autre partie qui commence. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant