ChE (F) : Les Bleues entre déception et fierté

le
0
ChE (F) : Les Bleues entre déception et fierté
ChE (F) : Les Bleues entre déception et fierté

Fabrice Vial, le sélectionneur de l'équipe de France, regrette forcément l'élimination des Bleues en quarts de finale de l'Euro face à la Belgique (2-3) mais a relevé l'excellente performance de ses joueuses. Dans un communiqué, il a retenu « la déception de s'arrêter là, après une telle rencontre, mais la fierté d'avoir vu mes joueuses réaliser leur meilleur match du tournoi face à une équipe belge qui peut aller loin dans le tournoi. Mardi soir, nous rigolions après le "hold-up" réalisé face à la République Tchèque. Aujourd'hui, nous rions moins. Mais le sport est ainsi. C'est ce qui fait sa beauté. »

« Nous sommes passées à côté de quelque chose de grand. Nous pouvions marquer l'histoire, a déclaré de son côté déclaré Astrid Souply, meilleur marqueuse française avec 18 points. Je ne sais pas trop ce qui nous a manqué. Peut-être seulement quelques ballons tombés du mauvais côté du filet. » Pour son dernier match avec les Bleues, Anne Rybaczewski espérait mieux : « Mes larmes sont celles des regrets. J'aurais tellement aimé finir sur une demi-finale. A la fin du match, je ne voulais pas retirer mon maillot de l'équipe de France. J'ai beaucoup apprécié cet Euro, avec un groupe où l'ambiance a été incroyable. Je m'en vais, mais les jeunes restent et elles peuvent aller loin. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant