Chavez ne veut pas de l'arbitrage de la Banque mondiale

le
0
(Commodesk) Le Venezuela ne reconnaîtra pas la décision du Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (Cirdi) dans le litige qui l'oppose à Exxon Mobil, a affirmé le président Hugo Chavez dimanche.

La compagnie pétrolière américaine avait saisi le Cirdi, organisme d'arbitrage de la Banque mondiale, pour réclamer à l'Etat vénézuélien 12 milliards de dollars de compensation pour la nationalisation en 2007 de Cerro Negro, un projet d'extraction de pétrole lourd dans la Ceinture de l'Orénoque. Hugo Chavez accuse de son côté les entreprises pétrolières américaines d'avoir eu recours à des contrats inéquitables au cours des années précédentes et d'avoir pillé les ressources énergétiques du pays.

La vallée de l'Orénoque, au nord-est du Venezuela, contient un très vaste gisement d'un pétrole lourd, classé dans les pétroles non conventionnels. En prenant en compte ce type de pétrole, le Venezuela détient les plus importantes réserves au monde, devant l'Arabie Saoudite.
Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant