Chavez a misé gros sur la construction de logements 

le
0
Quelque 600.000 habitations ont été ont été construites ces dix dernières années.

Envoyé spécial à Caracas

La vie de Rodrigo Rivera a basculé le 30 novembre 2010 quand les pluies diluviennes qui s'abattaient depuis plusieurs jours sur le Venezuela ont emporté 56 maisons de son quartier dans un gigantesque éboulement. Son «barrio» s'appelait Tamanaquito et était situé sur les hauteurs qui entourent la ville de Caracas. Il s'y était installé à l'âge de 15 ans avec sa femme Paula et leur premier enfant. Ils ont eu le deuxième 4 ans après. Rodrigo a aujourd'hui 22 ans et vit dans le dortoir d'un refuge du quartier de Catia depuis 9 mois. Sa femme et ses enfants sont logés dans un autre bâtiment du quartier.

Plus de 120.000 sinistrés se sont retrouvés sans abri et plusieurs dizaines de personnes ont péri dans les intempéries de ce terrible automne 2010. Le président vénézuélien s'est immédiatement investi dans le secours aux familles sans abri, forçant les ministères, les bâtiments publics, les universités, les équipements touristiques

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant