Chauprade, ex-conseiller de Marine Le Pen, drague Les Républicains

le
0
Aymeric Chauprade a quitté le FN en 2015. Image d'illustration.
Aymeric Chauprade a quitté le FN en 2015. Image d'illustration.

C'est ce qui s'appelle un retournement spectaculaire. Une prise de conscience ou une trahison, selon les points de vue. Aymeric Chauprade a longtemps été un proche de Marine Le Pen, la conseillant sur les sujets internationaux. Les deux alliés se sont ensuite éloignés. Et depuis, le député européen, impliqué dans l'évasion des deux pilotes impliqués dans l'affaire d'Air Cocaïne, s'en prend à la présidente du Front national et à la ligne politique défendue par celui-ci.

Ne pas diaboliser les migrants

Ainsi, alors que le FN prône un contrôle des frontières accru notamment pour les migrants venus de Syrie, Chauprade, qui avait parlé de « cinquième colonne », nuance ses anciennes positions dans un article de Politico . « Il est bien sûr essentiel de contrôler l'immigration et de nous concentrer sur l'intégration, mais nous ne pouvons pas diaboliser les migrants dans le même temps. (...) Nous devrions être fiers que des migrants veuillent venir en France et prendre part à notre histoire commune, à notre langue, à notre culture. » Pourtant, le 23 mars dernier, dans un tweet, il soutenait la Pologne qui refusait d'accueillir les migrants.

Fâché avec le FN, Chauprade, qui a créé son parti, draguerait Les Républicains. Le journaliste du Monde Olivier Faye révèle que le géopolitologue multiplierait les appels...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant