Châteauroux : M.Bourgeois de retour

le
0
Châteauroux : M.Bourgeois de retour
Châteauroux : M.Bourgeois de retour

Maxime Bourgeois (22 ans) avait gardé un bon souvenir de son expérience à Châteauroux, il y a deux ans. Lorsque l'intérêt de la Berrichonne et de son entraîneur, Didier Tholot, lui est parvenu aux oreilles, le jeune attaquant de l'AJ Auxerre n'a donc pas hésité. Mercredi, Bourgeois, prêté à la Berri durant la saison 2011-12, a signé un contrat de deux ans en faveur du club castelroussin.

« J'étais en fin de contrat, donc forcément à la recherche d'un club, explique le joueur sur le site officiel de la Berrichonne de Châteauroux. Il y avait quelques clubs de L2 qui m'avaient contacté ainsi que mon agent et qui étaient intéressants aussi. Mais c'est vrai que quand j'ai su que Châteauroux pouvait être éventuellement intéressé, ça a fait un petit truc en plus. Je connais la maison vu que j'avais passé une plutôt belle année ici. Je connais la ville, je connais le club, le coach (ndlr : Didier Tholot) et pas mal de gens ici, donc ça a facilité le fait que je signe vite ici. Avec le coach, on avait bien travaillé ensemble pendant cette année. Il m'avait poussé et avait tout fait pour que j'aille le plus haut possible. Et, de mon côté, j'appréciais ses méthodes d'entraînement. Je savais que je ne venais pas dans l'inconnu »

Pas en très bons termes avec les dirigeants castelroussins au moment de regagner Auxerre, il y a deux ans, Bourgeois, auteur de 9 buts durant cette saison passée en prêt du côté du stade Gaston-Petit, avoue que tout était rapidement rentré dans l'ordre. « Dans les jours qui avaient suivi ce faux-pas, j'avais présenté mes excuses. On avait très vite discuté pour ne pas que ça prenne une ampleur que ça ne devait pas prendre. Et l'année dernière, lorsqu'on s'était recroisé lors des doubles confrontations en championnat, on avait de nouveau discuté. Et il n'y avait aucun de souci de ce côté-là ».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant