Chasse à la baleine : la fin du massacre japonais

le
0
Chasse à la baleine : la fin du massacre japonais
Chasse à la baleine : la fin du massacre japonais

La Cour internationale de justice (CIJ) a rendu son arrêt dans l'affaire qui oppose l'Australie au Japon. Après avoir entendu les preuves présentées pendant les trois semaines d'audience en juin dernier, la CIJ a conclu que la chasse à la baleine pratiquée par le Japon dans l'Antarctique était illégale au regard du droit international.

En effet, le Japon n'est pas parvenu à justifier la taille de ses échantillons de " pêche scientifique ", ni même pourquoi il a besoin de tuer des baleines.

La Cour a ainsi déclaré que le programme japonais prétendument scientifique de chasse à la baleine dans l'Antarctique n'était pas conforme aux conditions requises pour la chasse scientifique dans la réglementation établie par la Commission baleinière internationale (CBI), l'organisme chargé de la protection des cétacés et de la régulation de la chasse à la baleine.

Elle a déclaré qu'aucun nouveau permis de chasse scientifique à la baleine ne devait être délivré dans le cadre du programme japonais. " Le Japon doit révoquer tout permis, autorisation ou licence déjà délivré dans le cadre de Jarpa II (programme de recherche) et s'abstenir d'accorder tout nouveau permis au titre de ce programme ", a ainsi déclaré le juge Peter Tomka, président de la Cour internationale de Justice.

Ce jugement constitue une grande victoire pour la protection des cétacés et le droit international. "Ce jugement qui fera date signifie que les cétacés du Sanctuaire de

(...) Lire la suite de l'article
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant