Chasse à l'homme en Israël après la fusillade de Tel Aviv

le
0
    JERUSALEM, 2 janvier (Reuters) - Un Arabe israélien de 29 
ans, Nachat Melhem, est activement recherché après avoir ouvert 
le feu vendredi sur un bar du centre de Tel Aviv et tué deux 
Israéliens, ont annoncé samedi les autorités israéliennes. 
    Originaire du village d'Arara, dans le nord d'Israël, Nachat 
Melhem a réussi à prendre la fuite et la tâche des forces de 
sécurité s'apparente "à rechercher une aiguille dans une meule 
de foin", a déclaré le Premier ministre israélien Benjamin 
Netanyahu, qui s'est rendu sur les lieux de l'attaque. 
   Le chef du gouvernement a dénoncé "un crime abject d'une 
cruauté inouïe" et a appelé la population à la plus grande 
vigilance. 
    La chasse à l'homme a été lancée dans le secteur de Tel Aviv 
mais les autorités restent discrètes sur le détail des 
opérations. Le porte-parole de la police, Micky Rosenfeld, a 
simplement indiqué que des barrages routiers avaient été mis en 
place pour empêcher le suspect de gagner la Cisjordanie. 
    Des images de vidéosurveillance diffusées à la télévision 
israélienne montrent l'agresseur, qui porte des lunettes de 
protection et un anorak, regarder des fruits secs dans une 
épicerie avant de sortir un fusil automatique de son sac à dos 
et d'arpenter le trottoir en tirant au hasard. 
    Deux Israéliens, Alon Bakal, 26 ans, et Shimon Ruimi, 29 
ans, ont été tués alors qu'ils se trouvaient dans un bar, le 
Simta, sur la rue Dizengoff. L'attaque, qui s'est produite en 
début d'après-midi, a également fait plusieurs blessés, dont 
deux grièvement atteints. 
    Selon l'avocat Sami Melhem, un proche du suspect, Nachat 
Melhem est psychologiquement instable et avait déjà eu affaire 
par le passé à la justice après avoir attaqué un soldat 
israélien. 
    Depuis le 1er octobre, des attaques quasi quotidiennes 
menées par des Palestiniens ont coûté la vie à 23 Israéliens et 
à un Américain. Dans le même temps, les forces israéliennes ou 
des civils armés ont tué au moins 132 Palestiniens, dont 82 
étaient selon les autorités israéliennes des assaillants. 
 
 (Ori Lewis; Guy Kerivel pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant