Charming Galles

le
0
Charming Galles
Charming Galles

Des milliers de fans, un succès historique, et une ville qui aura vibré rouge pendant 3 jours : si Dimitri Payet a déjà gagné le jeu de l'émotion, les Gallois prétendent sans peine à la victoire pour le titre de meilleurs supporters.

Il n'y a pas un bar qu'il n'ont pas vidé. Pas un arbre sur lequel ils n'ont pas pissé. Pas une fille qu'ils n'ont pas draguée. Leurs chants résonnent partout, et empêchent le bourgeois de dormir. Taxis et Uber sont monopolisés, les capots assiégés par ces postérieurs informes. Les Gallois sont moches, les Gallois sont bourrés. Sauf qu'à Bordeaux, personne ne s'en plaindra. Car au bout de trois jours d'invasion, le constat est clair : les Gallois prétendent sans aucun doute au titre de meilleurs supporters de l'Euro.

Je pleurerai sans doute


Dans le train qui arrivera à 15h42 gare Saint-Jean la veille du match, ils occupent d'ailleurs les 3/4 des wagons.
"On compte bien rester en France jusqu'à l'élimination de notre équipe, c'est à dire le plus tard possible."Micky
Voiture 4, les bières se descendent par dizaines, et le fût installé dans l'espace à bagages ne tarde pas à rendre l'âme. Ça parle fort, ça rigole, mais ça ne chante pas encore. "Parce qu'on n'est pas des putains d'Anglais". Micky, chef de bande de 45 ans, détaille : "On vient de Pothmadog, dans le nord du Pays de Galles. Et on compte bien rester en France jusqu'à l'élimination de notre équipe, c'est à dire le plus tard possible. Et on est assez confiants quant à nos chances de passer le premier tour. Je suis déjà venu à Bordeaux une fois, pour voir Chelsea contre les Girondins. C'est une très belle ville, je suis bien content d'y retourner.".


Kevin, lui, est arrivé le jour du match. Bob coloré vissé sur la tête, mâchoire épurée de toute canine, il a suivi l'équipe durant toute la campagne de qualification victorieuse. Et n'en revient toujours pas :
"Quand l'hymne retentira, je pleurerai sans doute, encore une fois"Kevin
"Je pense que tout le monde voit comment nous sommes à Bordeaux. On est là pour chanter, pour profiter du moment. C'est juste de la folie, je pense que personne ne se rend compte qu'on a la chance de…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant