Charlie/Pape François - La liberté d'expression a des limites

le
13

A BORD DE L'AVION PAPAL, 15 janvier (Reuters) - Le pape François, faisant allusion notamment à l'attaque du siège de Charlie Hebdo le 7 janvier, a défendu la liberté d'expression tout en estimant qu'il n'était pas bon de provoquer les autres en insultant leur foi, faute de quoi une réaction est à "attendre". "Vous ne pouvez pas provoquer, vous ne pouvez pas insulter la foi des autres, vous ne pouvez pas vous moquer de la foi", a-t-il dit jeudi aux journalistes à bord de l'avion qui le conduisait du Sri Lanka aux Philippines, seconde étape de sa tournée en Asie. "J'estime que la liberté de culte et la liberté d'expression sont deux droits de l'homme fondamentaux", a-t-il dit en précisant qu'il parlait précisément des attentats de Paris. "Chacun a, non seulement la liberté et le droit, mais aussi l'obligation de dire ce qu'il pense pour le bien commun (...). Nous avons le droit de jouir de cette liberté ouvertement, sans blesser", a-t-il dit. Pour illustrer ses propos, il a dit à propos d'un collaborateur, vers lequel il s'est tourné : "Il est vrai que vous ne devez pas réagir par la violence, mais même si nous sommes de bons amis, s'il maudit ma mère, il peut s'attendre à recevoir un coup, c'est normal". "Il ne faut pas jouer avec la religion des autres. Ces personnes provoquent et ensuite (quelque chose peut arriver). La liberté d'expression a des limites". "Regardons notre propre histoire. Combien de guerres de religions avons-nous traversé ? Nous aussi, nous sommes des pécheurs; mais l'on ne peut pas tuer au nom de Dieu. C'est une aberration", a continué le souverain pontife. Douze personnes, dont huit journalistes, ont été tuées lors de l'attaque menée par les frères Kouachi contre le siège du journal satirique Charlie Hebdo à Paris. (Philip Pullella; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fiduce le jeudi 15 jan 2015 à 16:13

    C'est quoi ce pape ? Il est pape de quoi ? Avec ce qu'il lui reste comme fond de commerce après une déclaration comme celle-là, il peut aussi bien fermer boutique.Vous voulez que je vous fasse une liste des gens morts exactement dans les circonstances "normales" validées par ce pape ? Mort pour une insulte et après avoir reçu un seul coup de poing ... ça ne vous dit rien ?

  • fiduce le jeudi 15 jan 2015 à 16:10

    @adnaz ? En tant que protestant vous êtes d'accord avec un Pape qui normalise l'escalade de la violence ? C'est quoi être protestant pour vous si vous ne suivez pas un texte aussi fondamental que Matthieu 5:38-40 pour ne pas répondre à une insulte en mettant un poing dans la figure ?Alors on aurait le droit de mettre un poing dans la figure ? Savez-vous que les 0,1% les plus forts de la population peuvent tuer 50% des humains (hommes femmes enfants) avec un seul poing dans la figure ?

  • M5850553 le jeudi 15 jan 2015 à 15:44

    On a le droit de ce moquer des politiques,et autres!!!pourquoi pas les religions????Ce ne sont pas les étrangers qui vont nous dicter la conduite à tenir!!!!!non mais!!!!

  • M5850553 le jeudi 15 jan 2015 à 15:41

    Pas d'accord avec ce Pape!!!!Un peuple,sur son territoire à droit à la liberté d'expression,surtout concernant la presse!!!!!!Ceux qui ne sont pas d'accord n'achètent pas cette presse là et c'est tout!

  • pde-ramb le jeudi 15 jan 2015 à 14:55

    Tolérer c'est respecter l'autre, c'est ce que dit le Pape. Mais quand ce sont des fous à Kalachnikov, cela devient intolérable. Et on a du mal à respecter une religion qui a un tel rapport avec les femmes et la science.

  • M5707335 le jeudi 15 jan 2015 à 14:42

    Manu militari est une expression latine signifiant « avec des moyens militaires »! Donc disons à coups de pieds, non?.

  • M5707335 le jeudi 15 jan 2015 à 14:37

    Jésus a sorti mani militari les commerçants du temple de son Père, non? Il ne les a pas occis, non?

  • odnaz le jeudi 15 jan 2015 à 14:32

    Moi qui suis protestant, pour une fois "Je suis François". Il a bien raison, et à moins d'être des irresponsables, on sait que provoquer n'est pas jouer, et qu'on peut se prendre une grande claque dans la gue ule. Les gens, et principalement les "marcheurs" confondent 2 libertés : celle de penser et celle d'expression. La 1ère n'a pas de limite (sinon votre mort), la 2ème en a : quand vous agressez l'autre ou empiéter sur sa liberté. C'est pourtant évident. Peut-être pas pour Charlie ?

  • M5997716 le jeudi 15 jan 2015 à 14:22

    Tout à fait d'accord avec M825219, on peut s'attendre à un lancement d'une nouvelle formule de Charlie Hebdo avec +100 000 exemplaires et soutenue par un Pigasse, Drahi, Niel ou Bergé et avec un contenu BD plus généraliste et plus drole au fond. L'ancien Charlie Hebdo était à l'agonie faute de lecteurs...Quel paradoxe !

  • M4709037 le jeudi 15 jan 2015 à 14:17

    sI je dis que je suis offensé par la croyance de l'autre c'est pas bien dit-on mais si celui qui croit m'oblige à croire ce qu'il croit ce serait bien ? Tout ce langage est contradictoire. Mais d'ailleurs qui peut dire que la caricature de Mahomet ressemble à son image puisque personne ne la connaît. Donc on se plaint d'une caricature qui ne ressemble à personne. Tout cela n'a pas de sens.