«Charlie» : l'Europe se réveille

le
0
«Charlie» : l'Europe se réveille
«Charlie» : l'Europe se réveille

L'Europe est « Charlie ». Au-delà des frontières de la France, meurtrie et traumatisée après les attentats qui viennent de l'endeuiller, l'Union européenne (UE) est ébranlée, comme blessée en son sein. Mais en réponse, ses membres affichent une solidarité inébranlable. Celle des peuples, à l'instar de ces citoyens européens qui se sont spontanément rassemblés ces derniers jours devant les ambassades de France, ou qui se sont sentis concernés et l'ont dit, où ils pouvaient. Celle des dirigeants politiques aussi, qui ont exprimé leur effroi puis leur soutien aux Français, et qui seront présents aujourd'hui dans la manifestation parisienne, au côté de François Hollande, pour s'associer à l'hommage de la France à ses victimes.

Angela Merkel, la chancelière allemande, le Britannique David Cameron, l'Italien Matteo Renzi, l'Espagnol Mariano Rajoy, le Grec Antonis Samaras... Du nord au sud de l'Union, la plupart de ses leaders seront présents, sans oublier les représentants de ses institutions, comme les présidents de la Commission (Jean-Claude Juncker), du Parlement (Martin Schulz) et du Conseil (Donald Tusk). La marche citoyenne qui va se tenir à 15 heures à Paris sera sans conteste européenne.

On disait l'UE gangrenée par la crise, usée par sa dette, malade de ses divisions diplomatiques, impuissante dans la mise en œuvre d'une politique de défense efficace, en proie à des bouffées d'europhobie et d'euroscepticisme... La voilà soudée. « Une telle mobilisation est inédite, sans précédent, assure Harlem Désir, secrétaire d'Etat aux Affaires européennes. C'est la preuve remarquable de l' union européenne. Elle a été atteinte dans son coeur. Ce sont les valeurs de la France, mais aussi les siennes qui ont été ciblées, comme la liberté d'expression. » Et dans l'adversité, elle semble puiser les ressources d'un nouvel élan. « L'Union européenne, fondée sur la volonté de vivre ensemble et de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant